dimanche, février 25, 2024
Faits diversNationalSociété

Maroc : indignation suite à la cruauté envers une ânesse

Spread the love

MAROC : INDIGNATION SUITE À LA CRUAUTÉ ENVERS UNE ÂNESSE

La province de Safi a été le théâtre d’un acte cruel envers une ânesse, suscitant une indignation profonde parmi la population.




Un acte d’une extrême cruauté envers une ânesse dans la province de Safi a suscité une profonde indignation parmi les organisations non gouvernementales et les utilisateurs des réseaux sociaux.

Selon le magazine hebdomadaire marocain Telquel, un agriculteur a attaché l’ânesse après qu’elle se soit introduite dans sa ferme, puis il lui a volontairement crevé les yeux à l’aide d’un objet tranchant, la privant ainsi de la vue de manière cruelle.

Cette atrocité a été dénoncée par la Société protectrice des animaux du Maroc et l’association Jarjeer Mule and Donkey Trust, qui ont immédiatement décidé d’engager des poursuites judiciaires contre l’auteur de cet acte révoltant.

Les organisations non gouvernementales marocaines réclament des sanctions exemplaires à l’encontre de l’agriculteur, allant jusqu’à demander une peine de prison ferme, afin de dissuader toute répétition de tels actes barbares.




De plus, la Société protectrice des animaux du Maroc et l’association Jarjeer Mule and Donkey Trust souhaitent que l’ânesse soit prise en charge et placée dans un refuge où elle pourra recevoir les soins nécessaires et vivre dans des conditions dignes.

L’affaire a également attiré l’attention des médias nationaux et internationaux, notamment la chaîne de télévision satellitaire d’information en continu qatarienne Al Jazeera, qui ont relayé cette cruelle histoire, contribuant ainsi à sensibiliser davantage l’opinion publique à la cause des droits des animaux.

D’autres organisations de défense des droits des animaux se sont également mobilisées pour soutenir cette affaire et faire pression pour que justice soit rendue.

Cet acte de violence gratuite envers un animal innocent soulève de vives préoccupations quant au bien-être des animaux et met en évidence la nécessité de renforcer les lois et les mesures de protection pour assurer leur sécurité et leur dignité.