vendredi, juin 21, 2024
InternationalNationalSociété

Opération transit 2023 : réunion maroco-espagnole

OPÉRATION TRANSIT 2023 : RÉUNION À MADRID DE LA COMMISSION MIXTE MAROCO-ESPAGNOLE

La commission mixte maroco-espagnole de Transit s’est réunie, mercredi à Madrid, sous la co-présidence de M. Khalid Zerouali, Wali, Directeur de la Migration et de la Surveillance des Frontières, et de Mme Isabel Goicoechea Aranguen, Sous-Secrétaire d’État espagnole à l’Intérieur.




Les discussions ont porté sur les dispositifs opérationnels mis en place par les deux parties afin de garantir les meilleures conditions du déroulement de l’opération Transit 2023, notamment en termes de fluidité, de sécurité et de sûreté, des mesures d’assistance et de proximité, des actions de communication, ainsi que des mesures de prévention et de vigilance sanitaires.

Ainsi, le dispositif national met en cohérence toutes les interventions sectorielles et se décline notamment en un dispositif d’assistance sociale d’envergure mis en place par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité à l’étranger et au Maroc, avec plus de 1.400 assistantes sociales, médecins, infirmiers, vacataires et ambulanciers répartis entre les airs de repos et postes et points de passages frontaliers.

Il comprend également un plan de flotte cohérent, intégrant 32 navires et 9 opérateurs maritimes, desservant 12 lignes maritimes offrant une capacité journalière de plus de 45.529 passagers et 12.357 véhicules sur la ligne Tanger Med-Algésiras, soit une évolution de 8%, et un investissement de plus 300 millions de dirhams pour la mise à niveau des infrastructures portuaires à Tanger Med, Nador, Al-Hoceïma et Tanger ville, ainsi que pour les mesures de confort et de facilitation pour les passagers (îlots de détente, surfaces ombragées, passerelles, système d’affichage et signalisation, dragage des postes car ferries).




Le dispositif qui est mis en place comporte également un encadrement médical et sanitaire le long des axes routiers (3.578 kilomètres) et des aires de repos, mobilisant plusieurs médecins, plusieurs infirmiers, plusieurs ambulances, plusieurs centres de secours provisoires et plusieurs unités médicales.

Le plan met également l’accent sur la mobilisation des autorités locales, notamment la mise en place de cellules ad hoc dans les Provinces et les Préfectures, le renforcement de l’effectif des services de sécurité mobilisées et la mobilisation des représentations consulaires du Maroc en Espagne avec des permanences quotidiennes assurées, y compris les weekends et jours fériés.

À cet effet, des mesures importantes ont été prises dans le transport maritime et routier, notamment les campagnes de vérification technique des navires et la mobilisation des inspecteurs de transport terrestre.




Pour accompagner cette opération, une stratégie de communication multimédia envers les Ressortissants Marocains résidant à l’étranger, a été élaborée notamment pour la vulgarisation des informations pratiques, à travers le site Web Marhaba mis en place par la Fondation Mohammed V pour la solidarité.

Par ailleurs, les deux parties ont convenu de renforcer la coordination entre les points focaux pour une bonne circulation de l’information et d’anticiper sur certains aspects liés à la gestion des journées de pic, à l’interchangeabilité des billets et à la lutte contre la spéculation au niveau des prix de traversées maritimes.

Lors de cette réunion, qui s’est déroulée en présence de l’ambassadrice du Maroc en Espagne, Mme Karima Benyaich, les deux parties ont également salué le rôle central de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité dans le dispositif global d’accueil et d’assistance.