mercredi, mai 29, 2024
Faits diversNationalSociété

Tétouan: le directeur d’une agence de voyage arrêté

« ARNAQUE À LA OMRA »: LE DIRECTEUR D’UNE AGENCE DE VOYAGE ARRÊTÉ À TÉTOUAN

L’affaire concerne plusieurs pèlerins qui ont été victimes d’escroquerie de la part du directeur d’une agence de voyage à Tétouan, au Maroc.

Les clients ont déposé plusieurs plaintes auprès du parquet du tribunal de première instance de Tétouan pour avoir été arnaqués alors qu’ils étaient en train d’organiser leur voyage pour la Omra, un pèlerinage effectué par les musulmans à La Mecque.

D’après les informations rapportées par le quotidien marocain arabophone Al Ahdath Al Maghribia, les victimes auraient organisé une manifestation de protestation devant le siège de l’agence après avoir constaté que le directeur ne répondait plus à leurs appels téléphoniques et qu’il n’y avait plus aucune communication officielle concernant leur voyage.

Certains clients ont versé plus de 30 000 dirhams pour ce voyage, et ont exprimé leur colère en exigeant le remboursement de leur argent.

Les clients avaient initialement été informés par les responsables de l’agence que leur voyage à destination de La Mecque était fixé pour le mardi 21 mars, mais ils ont été informés que le vol avait été reporté à plusieurs reprises, sans explication claire de la part de l’agence.




Les membres de la direction ont multiplié les tergiversations et les justifications évasives pour faire patienter les clients, ce qui a éveillé leurs soupçons et leur a fait craindre une arnaque.

Les autorités locales ainsi que les services de police sont rapidement intervenus pour enquêter sur l’affaire et tenter de retrouver les responsables de l’agence.

Le procureur du roi près le tribunal de première instance de Tétouan a ordonné le placement en garde à vue du propriétaire de l’agence, soupçonné d’être impliqué dans cette affaire d’escroquerie.

Cette affaire a suscité une grande colère parmi les victimes qui se sont senties trompées et exploitées par l’agence de voyage.

Certains d’entre eux ont exprimé leur déception et leur désespoir en sachant qu’ils ne pourront pas effectuer la Omra pendant le mois de ramadan, du moins via cette agence.

Cette affaire met en lumière la nécessité pour les autorités de contrôler de près les agences de voyage pour éviter que des escroqueries ne se produisent et que les pèlerins soient victimes de fraude.