mercredi, mai 29, 2024
InternationalNationalSociétésport

Roi Mohammed 6: Prix de l’Excellence 2022 de la CAF

LE PRIX DE L’EXCELLENCE 2022 DE LA CAF ATTRIBUÉ À SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED 6 ET AU PRÉSIDENT RWANDAIS

La Confédération africaine de football (CAF) a décerné, mardi à Kigali au Rwanda, son Prix de l’Excellence récompensant les réalisations Exceptionnelles de l’Année 2022 à Sa Majesté le Roi Mohammed VI et au président rwandais Paul Kagame.

Le trophée “CAF President’s Outstanding Achievement Award” a ainsi été remis par le Président de la FIFA, Gianni Infantino et le Président de la CAF, Patrice Motsepe, au ministre de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa.

Cette remise du prix a eu lieu lors d’une cérémonie à laquelle ont assisté le Président de la FIFA, Gianni Infantino, les membres du Comité Exécutif de la CAF, les présidents des Associations Membres de la CAF et des légendes du football.




Cette année, le roi Mohammed VI et le président rwandais Paul Kagame ont été les lauréats du Prix de l’Excellence du président de la Confédération africaine de football (CAF) pour leurs réalisations remarquables en 2022.

Le ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports, Chakib Benmoussa, a reçu le prix au nom du roi Mohammed VI lors de la cérémonie qui s’est tenue à Kigali, la capitale du Rwanda, le mardi 14 mars.

La cérémonie a été assistée par des personnalités éminentes du monde du football, notamment l’ancien entraîneur d’Arsenal Arsène Wenger, la légende brésilienne Cafu, l’Ivoirien Didier Drogba, le Nigérian Ayegbeni Yakubu et l’ancien joueur des Black Stars Asamoah Gyan.

Des invités de marque tels que le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, le président de la FIFA, Gianni Infantino, le Comité exécutif de la CAF et les présidents des associations membres de la CAF ont également assisté à l’événement.

En 2022, le football marocain a connu une période florissante, tant au niveau des clubs qu’au niveau des sélections, avec l’apogée de la performance historique des Lions de l’Atlas en Coupe du monde au Qatar.

La domination des équipes marocaines dans les deux compétitions interclubs de la CAF, la Ligue des Champions et la Coupe de la CAF, a également été remarquable.




En mai dernier, le Wydad de Casablanca a remporté la Ligue des Champions pour la troisième fois de leur histoire, en battant le club égyptien d’Al Ahly 2-0.

Pour atteindre la finale, ils ont joué 12 matchs, remportant huit victoires, deux matchs nuls et deux défaites.

Parallèlement, la Renaissance sportive de Berkane (RSB) a remporté pour la deuxième fois la Coupe de la Confédération africaine de football en battant les Orlando Pirates 5-4 aux tirs au but.

La participation de deux clubs marocains à la Supercoupe d’Afrique pour la première fois témoigne de l’essor du football marocain ces dernières années. Le football féminin marocain a également connu des succès notables en 2022.

Tout d’abord, l’AS FAR a remporté son premier titre de la Ligue des champions d’Afrique féminine, après une victoire écrasante 4-0 sur les Sud-africaines de Mamelodi Sundowns en finale, qui s’est tenue le 13 novembre au Complexe sportif Prince Moulay Abdellah de Rabat.

De plus, la sélection nationale féminine s’est qualifiée pour la première fois de son histoire à la Coupe du monde 2023, qui sera co-organisée par l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

Bien qu’elle ait perdu la finale de la CAN 2022 contre l’Afrique du Sud 2-1, la sélection a impressionné tout au long du tournoi, notamment en éliminant le Nigeria, qui avait remporté le titre à onze reprises, lors de la demi-finale.




La capitaine de l’équipe, Ghizlane Chebbak, a également été nommée meilleure joueuse de la CAN féminine à l’issue du tournoi.

La réussite du football marocain est le fruit d’un travail acharné qui a été réalisé au niveau des infrastructures ainsi que de la promotion des talents locaux.

L’Académie Mohammed VI de football, créée dans ce cadre, joue un rôle majeur dans l’identification et la formation de jeunes joueurs talentueux, dont certains forment actuellement la base de l’équipe nationale.

La première qualification des Lions de l’Atlas pour les demi-finales du Mondial-2022, une première dans l’histoire du football arabe et africain, témoigne de l’efficacité de cette Académie.

Depuis sa création en mars 2010, l’Académie a formé des joueurs de haut niveau tels que Youssef En-Nesyri, attaquant du Séville FC (Espagne), Nayef Aguerd, défenseur de West Ham United (Angleterre), Azzedine Ounahi, milieu de terrain de l’Olympique de Marseille (France), et Ahmed Reda Tagnaouti, gardien de but du WAC de Casablanca, qui sont tous d’anciens étudiants de l’Académie.

L’Académie Mohammed VI offre un cadre de formation optimal pour les jeunes footballeurs marocains, avec des normes internationales en matière de football et des installations modernes pour assurer leur développement optimal.