mardi, mars 5, 2024
Faits diversInternationalSociété

(Vidéo) Affaire Achraf Hakimi: une ONG condamne le racisme en France

Spread the love

(VIDÉO) AFFAIRE ACHRAF HAKIMI: UNE ONG PROCHE D’EMMANUEL MACRON CONDAMNE LE RACISME ORDINAIRE QUI SÉVIT EN FRANCE

Le Haut Commissariat des diasporas africaines de France, une importante ONG proche du président Emmanuel Macron, condamne fermement les récents propos et actes xénophobes et racistes commis contre des individus ou des communautés établies en France.




Le Haut Commissariat des diasporas africaines de France a réagi aux propos diffamatoires et discriminatoires proférés par des individus dans certains médias français.

Cette ONG proche du président Emmanuel Macron, par la voix de sa présidente, Rachida Kaaout, élue de la majorité présidentielle, a vivement condamné notamment les propos d’un humoriste français qui a comparé l’international marocain Achraf Hakimi au «chien» de Kylian Mbappé, en dénigrement de ses liens de proximité avec l’international français du Paris Saint-Germain.

«Le Haut Commissariat des diasporas africaines de France condamne fermement «tout propos haineux et acte xénophobe et appelle à la mobilisation générale, que ce soit au niveau des politiques, des associations civiles afin de punir ces agissements contraires à la loi et aux valeurs françaises», a affirmé cette élue à la mairie d’Ivry-sur-Seine.




Et l’élue de la majorité présidentielle Rachida Kaaout d’ajouter à ce sujet que la diaspora marocaine de France, affiliée au Haut Commissariat s’insurge et demande à ce que justice soit rendue à son compatriote Acharaf Hakim en se réservant le droit de porter plainte au nom des collectifs respectifs.

«Nous soutenons ce droit», a déclaré Rachida Kaaout.

Celle-ci a fait part de la décision de l’ONG de mener une large campagne dans les villes et communes françaises pour contrecarrer ces actes qui deviennent «préoccupants» en France.

«Nous allons agir plus fort pour défendre les droits des victimes en vue de mettre fin à cette situation déplorable et condamnable», a conclu la présidente du Haut Commissariat des diasporas africaines de France.




Une ONG proche de Macron condamne les propos racistes contre notamment Hakimi (Le360)