mercredi, février 21, 2024
InternationalNational

Amar Belani porte de nouvelles accusations contre le Maroc

Spread the love

AMAR BELANI PORTE DE NOUVELLES ACCUSATIONS CONTRE LE MAROC

Le Royaume du Maroc est une fois de plus dans le viseur d’Amar Belani, envoyé spécial chargé de la question du Sahara occidental et des pays du Maghreb qui l’accuse de « ruiner » les efforts de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara.




Staffan de Mistura devait se rendre à Laâyoune et à Dakhla dans le cadre de sa deuxième tournée dans la région pour de nouvelles consultations autour des voies et moyens de régler le conflit du Sahara marocain. « Malheureusement, nous venons d’apprendre » que les autorités marocaines ont « fait capoter la visite que M. Staffan de Mistura s’apprêtait à effectuer à Layoune et à Dakhla », dénonce Amar Belani, envoyé spécial chargé de la question du Sahara occidental et des pays du Maghreb, auprès de TSA.




« Ceci vient d’être annoncé par le porte-parole du secrétaire général de l’ONU », a-t-il précisé, ajoutant que les autorités marocaines ont « voulu notamment lui imposer des conditions inacceptables visant à l’empêcher d’interagir librement avec la société civile sahraouie. » Cette « entrave manifeste » aux efforts de l’envoyé personnel du SG de l’ONU pour le Sahara occidental, dira le diplomate algérien, sera « certainement portée, en temps utile, à l’attention des membres du conseil de sécurité des Nations-Unies ».