mardi, juin 18, 2024
InternationalNationalSociétésport

(Photos) Yassine Bounou et Achraf Hakimi en couverture de GQ Middle East

(PHOTOS) YASSINE BOUNOU ET ACHRAF HAKIMI EN COUVERTURE DU MAGAZINE GQ MIDDLE EAST

Le magazine GQ Middle East a consacré la couverture de son numéro de février aux joueurs Yassine Bounou et Achraf Hakimi de l’équipe nationale marocaine, en raison de leur performance remarquable lors de la Coupe du Monde 2022 au Qatar.




Selon le magazine, le choix de consacrer la couverture de son numéro de février aux joueurs Yassine Bounou et Achraf Hakimi de l’équipe nationale marocaine a été motivé par « ce que le succès inattendu de l’équipe représente pour le public arabe, africain, musulman et les immigrés à travers le monde ».

L’équipe nationale marocaine est entrée dans l’histoire de la Coupe du Monde en remportant une victoire historique contre le Portugal et en devenant le premier pays africain et arabe à atteindre les demi-finales.

Bien que l’équipe n’ait pas remporté la compétition, elle a néanmoins conquis le coeur de nombreux supporters en mettant le pays sous les feux des projecteurs.

Achraf Hakimi et Yassine Bounou ont également été interviewés par le magazine.

Achraf Hakimi a déclaré que la célébration avec sa mère de la performance de l’équipe nationale à la Coupe du Monde était « spontanée », et que les photos prises à ce moment ont immortalisé un événement qui fera partie de l’histoire à jamais.

Il a également reconnu l’importance de sa famille dans son parcours.

« Ils sont très fiers de moi et de ce que j’ai accompli, et ils m’ont toujours soutenu dans les moments difficiles de ma vie », a-t-il ajouté.

De son côté, Yassine Bounou a déclaré qu’il est un Marocain fier, ayant grandi au Royaume du Maroc et ayant des liens forts avec son identité marocaine.

Il a assuré que représenter son pays est un grand honneur et une grande responsabilité.

« Je suis vraiment heureux de nos réalisations en tant qu’équipe et nous restons très humbles », a-t-il déclaré.

« On jouait au football mais on a contribué à quelque chose de tellement plus grand ! »