samedi, juin 22, 2024
InternationalNational

Le Japon commence à importer du phosphate du Maroc

Le Japon commence à importer du phosphate du Maroc




Le conflit russo-ukrainien bouscule la filière des engrais dans le monde. Pour la première fois, le Japon a commencé à importer du phosphate du Royaume du Maroc, pour sécuriser son approvisionnement. Les mesures protectionnistes, en particulier des interdictions d’exportation mises en avant par la Chine et les sanctions contre la Russie, ont amené le Japon à protéger ses besoins en engrais. Ainsi, pour leur approvisionnement en phosphate, plusieurs sociétés japonaises ont eu recours au marché marocain, rapporte Japan Times. Le Japon dépend encore des importations pour ses besoins agricoles, souligne la même source.




Elle précise que 90% du potassium utilisés proviennent de la Chine, et 25% sont achetés à la Russie et la Biélorussie. Les agriculteurs japonais souffrent de la hausse des prix des céréales, des engrais et d’autres produits de première nécessité pour l’agriculture et l’élevage. L’importation du phosphate marocain fait partie d’un effort du Japon pour sécuriser les engrais, explique le journal. Le minéral du phosphate contient du phosphore, qui est indispensable dans l’alimentation animale et lors de la fertilisation des cultures. Le phosphate contient également de l’azote et du potassium, importants dans la production d’engrais.