vendredi, mars 1, 2024
NationalSociété

3ème phase de déconfinement au Maroc: voici les restrictions toujours en vigueur

Spread the love

Troisième phase de déconfinement au Royaume du Maroc: voici les restrictions toujours en vigueur




Même en ayant décrété une troisième phase de déconfinement, le gouvernement maintient des restrictions de précaution. Pour les festivités, fêtes de mariages, cinémas, piscines publiques, funérailles, il faudra attendre encore.




Nous vous l’annoncions: le gouvernement a décidé de passer à la troisième phase du plan de déconfinement, à partir de ce dimanche 19 juillet à minuit.
Au menu, des mesures d’assouplissement supplémentaires de l’état d’urgence sanitaire.
Mais il ne faudra pas s’y méprendre, car de nombreuses restrictions restent en vigueur.
Dans un communiqué, l’Exécutif annonce que les festivités en tous genres, les cérémonies et fêtes de mariages ainsi que les funérailles sont toujours interdites. Les salles de cinéma et les piscines publiques resteront fermées jusqu’à nouvel ordre.




Allègement des mesures sanitaires ne veut ainsi pas dire relâchement.
Dans son communiqué, le gouvernement rappelle qu’il sera procédé comme précédemment à la fermeture de tous les quartiers résidentiels ou zones constituant de nouveaux foyers épidémiques.
Leur accès sera restreint et les mesures de contrôle y seront renforcées.
«Des mesures similaires seront mises en œuvre dans toutes les unités de production et de services, ainsi que dans dans des établissements touristiques qui ne respectent pas les règles et le protocole sanitaire en vigueur», a insisté le gouvernement.




Rappelons que dans le cadre de la troisième phase de déconfinement, le gouvernement a décidé de:
– permettre aux établissements touristiques d’utiliser 100% de leur capacité d’accueil, sans dépasser 50% de leurs espaces communs (restaurants, piscines, salles de sport …).
– Autoriser les moyens de transport interurbains et intervilles à utiliser 75% de leur capacités, selon des conditions définies.
– Autoriser l’organisation des rencontres sportives officielles sans la présence du public.
– Autoriser les rassemblements et activités regroupant moins de 20 personnes.
– Ouvrir les centres culturels, les bibliothèques, les musées et les sites archéologiques, sans dépasser 50% de leur capacité d’accueil.