dimanche, février 25, 2024
Sociétésport

(Vidéo) Riyad Mahrez, capitaine de l’Algérie: «voici pourquoi les Marocains ne sont pas pour nous»

Spread the love

(Vidéo) Riyad Mahrez, capitaine de l’Algérie: «voici pourquoi les Marocains ne sont pas pour nous»




Les récents propos de la star algérienne de Manchester City sur l’absence de soutien à son équipe nationale de la part de certains pays africains, dont le Maroc, ont fait des vagues et créé la polémique sur les réseaux sociaux. Ses propos ont déclenché la colère de nombreux internautes marocains.
Certains d’entre eux ont rappelé à Mahrez qu’il avait la mémoire courte. En effet, depuis l’élimination de l’équipe nationale, les Marocains avaient supporté l’Algérie. Certains d’entre eux ont même célébré la victoire de leur voisins dans plusieurs villes du Royaume.




En ce temps de confinement pour cause de Covid-19, les joueurs s’occupent comme ils peuvent, s’échangent via les réseaux sociaux, évoquent leurs souvenirs et leurs états d’âme. Ils le font souvent avec humour.
Des moments d’évasion malgré l’atmosphère actuelle. Les propos des joueurs les plus en vue sur la planète foot sont parfois pris pour argent comptant, voire dénaturés. 




Il en va ainsi d’une récente déclaration de Riyad Mahrez, star de Manchester City et capitaine de la sélection algérienne. «Des communautés africaines de Paris ne souhaitent pas que nous (les Algériens) gagnions.
À part les Algériens, les Tunisiens, les Marocains, les Sénégalais ne sont pas pour nous. Ils ne sont pas contents de nos victoires. Pourquoi? Ce n’est pas parce qu’ils ne nous aiment pas, mais c’est qu’on fait trop de bruit, on parle trop, on crie trop. Moi, je les comprends», a-t-il déclaré, tout sourire, en échangeant avec un journaliste.



 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ENDM 🇲🇦 ● (AT🏠) (@endm_ma) le






Ces propos de Mahrez lui ont valu une véritable volée de bois vert. Entre autres, Yassine Salhi et Oussama Saidi s’en sont pris avec acharnement au footballeur algérien.
Pourtant, à bien analyser l’enregistrement et les propos de de ce dernier, il n’est nullement question d’atteinte aux Africains et aux Marocains.
Au contraire, il s’agit plutôt d’une sorte de mea culpa adressé aux supporters algériens, lesquels, en célébrant les victoires des leurs, ne manquent pas de faire des dégâts.




Et Mahrez, puisqu’il évoquait les communautés africaines établies à Paris, aurait dû ajouter à sa liste les Français qui en pâtissent souvent des débordements lors des célébrations des supporters algériens dans l’Hexagone.
Tout compte fait, les propos de Riyad Mahrez, joueur très apprécié des Marocains et des Africains, aussi bien pour son talent que pour son comportement exemplaire hors des stades, ne peuvent et ne doivent faire l’objet d’interprétations à même d’attiser l’animosité entre les deux peuples frères.




Lui qui avait mis en exergue le soutien remarquable des Marocains aux Algériens lors la CAN-2019, en les remerciant chaleureusement.
De même, à l’occasion de la victoire finale en Coupe d’Afrique des nations, Marocains et Algériens se retrouvaient à la frontière maroco-algérienne pour célébrer en parfaite communion ce sacre, plaidant pour la levée des barrières entre les deux pays.
Quant aux politiques, c’est une autre paire de manches. Et il est à espérer que, du côté du palais d’El Mouradia, le bons sens retrouve son sens.




À lire aussi:

(Vidéo) Pascal Boniface analyse l’impact du Covid-19 en Algérie, au Maroc et en Tunisie





L’Agence de presse officielle algérienne, APS, prise en flagrant délit de mensonge





(Vidéo) Le polisario détourne et revend l’aide humanitaire des camps de Tindouf, selon un expert




L’Algérie invente un document et l’érige en doctrine du Bundestag sur le Sahara marocain





(Vidéo) Pascal Boniface attaqué par des Algériens pour avoir encensé le Maroc





Nasser Bourita remet l’Algérie en place





(Vidéo) Confinement: des marocains et algériens interprètent une chanson en visioconférence





Covid-19: Le Maroc n’a pas envoyé d’aide médicale à l’Algérie





Algérie: le protocole préconisé par le professeur Didier Raoult commence à porter ses fruits