jeudi, juillet 18, 2024
NationalPolitiqueSociété

Le chef du gouvernement en colère contre le ministre de l’Emploi et de l’insertion professionnelle

Un ministre met en colère le chef du gouvernement




La déclaration du ministre de l’Emploi et de l’insertion professionnelle, Mohamed Amekraz (PJD) sur les prélèvements sur salaires des fonctionnaires au profit du fonds spécial covid-19, a provoqué l’ire du chef du gouvernement, Saâdeddine El Otmani. 
Le ministre a d’abord déclaré que les prélèvements sur les salaires des fonctionnaires n’étaient pas obligatoires. Il a ensuite précisé que tout fonctionnaire peut exprimer son désaccord s’il ne souhaite pas de retenue sur son salaire au profit du fonds spécial covid-19. Le cas échéant, il serait invité à présenter une demande à son administration.




Ces déclarations du ministre ont tôt fait de mettre en colère le chef du gouvernement, Saâdeddine El Otmani, fait savoir Al Ahdath Al Maghribia. La même source indique que Mohamed Amekraz est allé vite en besogne, évacuant de fait le débat autour de la question.
De plus, l’article qui fonde et détermine le calcul des prélèvements, n’évoque pas la possibilité d’un choix, comme s’est empressé de l’annoncer le ministre. Encore que la question ne relève pas entièrement de ses compétences. Reste à savoir si le ministre de l’Emploi et de l’insertion professionnelle fera les frais de ses dérapages.




À lire aussi:

Coronavirus: Les membres du gouvernement font don d’un mois de salaire au Fonds spécial





Larache: 2 élus ont perçu des indemnités de déplacement en plein confinement





Crise sanitaire: des parlementaires refusent de renoncer à leurs «avantages»





Coronavirus: don des parlementaires et des employés du Parlement pour le fonds spécial






Dans le nord du Maroc, des hôteliers refusent d’accueillir les patients atteints du covid-19





Nordin Amrabat refuse de baisser son salaire et menace de quitter Al Nassr