samedi, avril 13, 2024
Internationalsport

MMA: le daghestanais Khabib Nurmagomedov refuse un combat pendant le Ramadan

Alors qu’il devrait affronter Tony Ferguson à l’UFC 200, en avril prochain, le combattant daghestanais Khabib Nurmagomedov a décliné l’offre en raison de ses convictions religieuses et de sa santé.




Le retour du jeune poids léger, attendu pour ce mois d’avril, après une longue période de préparation, ne sera plus possible. L’une des principales raisons qui motivent son choix, est la période de Ramadan.
Selon Khabib Nurmagomedov, qui défend son troisième titre de poids léger, le 18 avril, date du combat, coïncide avec la période de ramadan. Cette période rend les conditions d’entraînement plus difficiles pour les combattants qui l’observent chaque année.
Le combattant, qui a été aux prises avec des blessures au début de sa carrière, a déclaré qu’il préférait ne pas risquer de combattre  dans un état de faiblesse et de déshydratation.




«Pendant le Ramadan, je ralentis un peu mon entraînement – mais je m’entraîne malgré tout », a déclaré Nurmagomedov lors de la journée consacrée aux médias le Dominance MMA samedi dernier à Las Vegas.
Il préfère ne pas se battre en raison de la fatigue constante et de la déshydratation auxquels le boxeur est confronté au cours de cette période sur le ring.
Quant au Daghestanais, cette période de ramadan est consacrée plutôt aux bons moments passés en compagnie de sa famille, ou à la mosquée pour la prière, sans oublier bien sûr les entraînements.
« C’est très dur et très dangereux aussi. Toute la journée, tu ne bois pas et tu ne manges pas. Des blessures peuvent survenir. C’est pourquoi n’avons pas trop de contacts, et sans sparring partner. C’est toujours difficile. »




Même si le Ramadan n’a lieu que jusqu’à la fin du mois d’avril, Khabib Nurmagomedov ne reviendra normalement qu’à l’automne. Il dit que c’est parce qu’il a besoin de près de deux mois pour récupérer après le jeûne.
«Après le Ramadan, nous avons besoin d’au moins 45 jours pour récupérer – des athlètes comme nous concourent à un niveau élevé, et c’est pourquoi nous devons tout surveiller», a déclaré Nurmagomedov.
«Les temps changent, beaucoup de choses comme la nourriture, comment vous mangez, quand vous mangez. Beaucoup de choses changent. Nous avons besoin d’un mois et demi pour récupérer.»




À lire aussi:

Kickboxing: le marocain Soufiane Taaouati décroche la ceinture du TNA Fight en Russie