jeudi, mai 30, 2024
InternationalNational

La Belgique “fière” de coopérer avec le Maroc

LA BELGIQUE “FIÈRE” DE COOPÉRER AVEC LE MAROC (PREMIER MINISTRE BELGE)

La Belgique est “fière” de coopérer avec le Maroc, qui offre des perspectives de développement “énormes”, a indiqué, mardi à Casablanca, le Premier ministre belge, Alexander De Croo.

S’exprimant lors de la rencontre économique Maroc-Belgique, tenue dans le cadre de la 3ème réunion de la Haute commission mixte de partenariat, Alexander De Croo a mis en lumière “l’énorme potentiel de coopération entre les deux pays qui expriment un intérêt mutuel croissant”, comme en témoigne l’intensité des échanges entre les responsables marocains et belges lors de cette visite au Maroc.

En termes de potentiel de coopération, Alexander De Croo a évoqué l’importance d’une coopération multidimensionnelle, notamment culturelle, académique et économique, insistant sur les relations d’amitié liant le Maroc et la Belgique.

À ce titre, le Premier ministre belge a estimé que les défis communs entre le Maroc et la Belgique peuvent être relevés à deux conditions : premièrement, travailler ensemble et, deuxièmement, passer à la vitesse supérieure de la coopération en faveur de plus de croissance, d’innovation et d’investissements.

“La visite au Maroc est le début de quelque chose de très prometteur et de très beau (…) Ensemble, nous sommes forts. Je suis très optimiste quant à l’avenir de la coopération entre les deux pays” a conclu Alexander De Croo.

Pour sa part, la Présidente du Comité de direction du Service public fédéral Affaires étrangères, Théodora Gentzis, a affirmé que “la Belgique considère le Maroc comme étant bien plus qu’un partenaire économique”.

“Le Maroc et la Belgique sont liés par des liens humains innombrables et des relations politiques fortes dans le cadre d’un partenariat multidimensionnelle que nous souhaitons renforcer davantage”, a dit Théodora Gentzis dans son allocution.

Toutefois, elle a estimé que “le potentiel économique entre les deux pays n’est pas encore pleinement acquis”, plaidant pour une coopération renforcée avec le Maroc en réponse aux défis communs.

Par ailleurs, la Présidente du Comité de direction du Service public fédéral Affaires étrangères s’est dite “impressionnée par le développement que connait le Royaume du Maroc, notamment au niveau des infrastructures, dans le cadre des réformes et projets menés sous l’impulsion de Sa Majesté le Roi Mohammed VI”.

Ont pris part à cette rencontre, le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, le ministre de l’Industrie et du commerce, Riad Mezzour, la ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Leila Benali, le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des politiques publiques, Mohcine Jazouli, le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj, le directeur général de l’Agence Marocaine de Développement des Investissements et des Exportations (AMDIE), Ali Seddiki, l’ambassadeur du Maroc en Belgique, Mohamed Ameur, l’ambassadeur de Belgique à Rabat, Véronique Petit, ainsi que plusieurs membres des communautés d’affaires marocaine et belge.

Arrivé dimanche soir à Rabat à la tête d’une importante délégation composée des ministres belges de l’Intérieur, des Affaires étrangères, de la Justice, et de l’Asile et la migration, Alexander De Croo a co-présidé avec M. Akhannouch la 3ème réunion de la Haute commission mixte de partenariat Maroc-Belgique, marquée notamment par la signature de deux mémorandums d’entente et d’une feuille de route de coopération.