jeudi, juin 20, 2024
InternationalNational

Israël veut recruter des Marocains

ISRAËL VEUT RECRUTER DES MAROCAINS

Lors de sa visite à Rabat, le ministre israélien de l’Intérieur (et de la santé), Moshe Arbel, a tenu une rencontre avec son homologue marocain, le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit. Au cours de leurs discussions, plusieurs sujets ont été abordés, notamment la possibilité d’envoyer des travailleurs marocains en Israël dans les secteurs de la santé et du bâtiment.




Lors de sa visite à Rabat, le ministre israélien de l’Intérieur et de la Santé, Moshe Arbel, a tenu une réunion avec son homologue marocain, le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit.

Cette rencontre revêtait une grande importance dans le cadre du renforcement des relations entre le Maroc et Israël, qui ont connu des avancées significatives depuis la signature de la Déclaration tripartite en décembre 2020.

Au cours de leurs échanges, les deux ministres ont abordé divers sujets, dont l’une des questions majeures était l’envoi de travailleurs marocains en Israël, principalement dans les secteurs de la santé et du bâtiment.

Cette initiative vise à créer de nouvelles opportunités d’emploi pour les travailleurs marocains, tout en répondant aux besoins spécifiques du marché israélien.

Ils ont également discuté de la facilitation de l’octroi de visas dans les deux sens, dans le but de promouvoir les échanges touristiques entre les deux pays.

Le Maroc prévoit d’accueillir environ 200 000 touristes israéliens cette année, ce qui témoigne de la volonté de renforcer les liens économiques et culturels entre les deux nations.




Par ailleurs, les ministres Laftit et Arbel ont examiné les questions relevant de leurs domaines de compétence respectifs, en mettant l’accent sur les moyens de renforcer la coopération bilatérale dans divers domaines.

Cette discussion a permis de souligner l’importance de la collaboration en matière de sécurité intérieure, de lutte contre le terrorisme et de gestion des crises, dans le but de garantir la stabilité et la prospérité des deux pays.

Il convient également de noter que la visite de Moshe Arbel à Rabat s’inscrit dans le contexte de plusieurs visites officielles d’éminentes personnalités israéliennes au Maroc depuis l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays.

Parmi ces visites, celle du président de la Knesset, Amir Ohana, en juin, qui a été marquée par des déclarations soutenant la souveraineté marocaine sur son Sahara occidental.

Le Sahara oriental marocain est encore un autre problème.

Ces développements témoignent de la volonté de renforcer les liens politiques, économiques et culturels entre le Maroc et Israël, tout en contribuant à la stabilité et à la coopération régionale dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord.