dimanche, avril 21, 2024
Faits diversNationalSociété

Casablanca: un prof agresse seχuellement 4 mineurs

À CASABLANCA, UN PROFESSEUR D’UNE ÉCOLE PRIVÉE AGRESSE SEΧUELLEMENT 4 ÉLÈVES MINEURS

La Fédération de la Ligue des droits des femmes a publié un communiqué en réaction aux horribles v¡ols commis par un professeur dans une école privée à Casablanca sur quatre élèves mineures.

Les étudiantes ont subi des abus physiques et psychologiques ainsi qu’une exploitation seχuelle de la part de leur enseignant, qui a profité de sa position d’autorité pour commettre ces actes.

La Fédération de la Ligue des droits des femmes a exprimé son indignation et son profond dégoût face à ce crime.

Elle a également exprimé sa solidarité avec les victimes et leur famille, en offrant un soutien psychologique et juridique pour les aider à surmonter cette épreuve difficile.

La Fédération de la Ligue des droits des femmes a rappelé que toutes les femmes et les filles ont le droit fondamental d’être protégées contre la v¡olence, conformément à la Constitution et aux lois internationales.




Elle a souligné l’importance de l’application stricte de la loi dans cette affaire, compte tenu de la gravité de l’acte criminel commis.

La Fédération de la Ligue des droits des femmes a également appelé à des peines plus sévères pour ce type de crime, qui porte atteinte aux valeurs morales et humaines que les enseignants devraient incarner.

Elle a également souligné l’importance de protéger les étudiantes en veillant à ce que l’État fournisse des soins et une protection appropriés aux femmes et aux filles victimes de v¡olence.

Enfin, la Fédération de la Ligue des droits des femmes a demandé à l’État de garantir le droit à la protection de la vie privée des victimes, en veillant à ce que leur procès se déroule dans le respect de leur dignité et en évitant toute stigmatisation sur les réseaux sociaux et autres sites.

Elle a également appelé à une prise de conscience accrue de la nécessité de protéger les femmes et les filles contre la v¡olence et l’exploitation seχuelle, et à des mesures plus fortes pour prévenir de tels actes à l’avenir.