dimanche, avril 21, 2024
NationalSociété

Casablanca: vers la démolition des habitations menaçant ruine

CASABLANCA: LANCEMENT D’UNE OPÉRATION DE DÉMOLITION D’HABITATIONS MENAÇANT RUINE

APRÈS L’EFFONDREMENT D’UNE NOUVELLE HABITATION À DERB SULTAN, LES AUTORITÉS DE CASABLANCA S’APPRÊTENT À LANCER UNE NOUVELLE OPÉRATION D’ÉVACUATION ET DE DÉMOLITION D’HABITATIONS MENAÇANT RUINE.




Drame dans le quartier Smara, à Casablanca.

En effet, trois personnes ont perdu la vie suite à l’effondrement d’une maison lors des dernières pluies, ce qui a fait réagir les autorités de la capitale économique.

Ainsi, à partir de cette semaine, une vaste opération d’évacuation des habitants logeant dans des bâtiments menaçant ruine sera lancée.

Le journal arabophone Al Ahdath Al Maghribia explique que les bâtiments en question devraient être détruits afin d’éviter que ne se produise une nouvelle tragédie, comme celle de ce quartier de l’arrondissement de Derb Sultan.

Toutefois, il faudrait d’ores et déjà s’attendre à ce que les protestations des habitants accompagnent le lancement de cette opération, d’autant que la majorité d’entre eux n’a d’autre alternative de logement que les habitations occupées actuellement.




D’ailleurs, ajoute la même source, les habitants de plusieurs maisons menaçant ruine à Casablanca avaient été avertis, par le passé, de leur évacuation.

Mais beaucoup avaient refusé de s’y soumettre, quiite à risquer leur vie.

C’est ce qui avait bloqué l’opération que souhaitent désormais relancer les autorités de la métropole.

À cet effet, ajoute le quotidien, l’effondrement des bâtiments menaçant ruine est devenu une réelle problématique pour Casablanca, dont plusieurs quartiers sont aujourd’hui concernés par cette menace.

Preuve en est la série d’effondrements enregistrée ces dernières années, à chaque fois que la ville connaît un épisode de fortes précipitations qui ont déjà coûté la vie à plusieurs personnes.

Jusque-là, les responsables des opérations d’évacuation et de démolition des maisons menaçant ruine se contentaient de faire signer aux habitants réfractaires des décharges où ils reconnaissaient assumer la responsabilité des risques dus aux intempéries.




Il reste maintenant à savoir si plus de rigueur sera adoptée lors de la nouvelle opération qui sera lancée dès la semaine prochaine.

En attendant, Al Ahdath Al Maghribia rappelle que la loi donne le droit aux arrondissements d’émettre plusieurs décisions à l’encontre des occupants des bâtiments menaçant ruine et représentant des risques pour les personnes qui y logent, pour celles des maisons avoisinantes ou pour les passants.

Une commission locale a été mise en place pour prendre ces décisions, qui commencent généralement par le lancement d’une expertise technique. Suite à cela, une démolition peut être décidée.

Par ailleurs, plusieurs habitants du quartier Derb Sultan ont déjà dénoncé leurs conditions de vie dans ces habitations vétustes, tout en regettant de n’avoir pu profiter des différents programmes de relogement lancés par l’État.