dimanche, avril 21, 2024
InternationalNational

L’Algérie devrait nommer un nouvel « envoyé spécial » pour le Sahara

L’ALGÉRIE DEVRAIT NOMMER UN NOUVEL « ENVOYÉ SPÉCIAL » POUR LE SAHARA

Amar Belani, envoyé spécial chargé de la question du Sahara occidental et des pays du Maghreb connaît une nouvelle promotion au sein du ministère algérien des Affaires étrangères.




Amar Belani a été promu secrétaire général du ministère des Affaires étrangères en remplacement de Chakib Rachid Kaid et ne devrait, a priori, pas cumuler ses nouvelles fonctions avec celles d’envoyé spécial chargé du Sahara occidental et des pays du Maghreb qu’il occupe depuis septembre 2021, rapporte le site algérien d’information généraliste francophone TSA. Un nouvel envoyé spécial sera-t-il nommé dans les tout prochains jours ? La question du Sahara marocain demeure l’un des nombreux points de friction entre le Royaume du Maroc et l’Algérie, même si l’Algérie a soutenu pendant des années qu’elle n’était pas une partie prenante de ce conflit artificiel.




La reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara en échange de la normalisation des relations diplomatiques entre le Royaume du Maroc et Israël et plus récemment le changement de position de l’Espagne sur la question, ont ravivé les tensions entre Rabat et Alger. Alors que l’initiative marocaine d’autonomie sur le Sahara est saluée par bon nombre de pays, de plus en plus nombreux d’ailleurs, l’Algérie et le groupe séparatiste qui se fait appeler « Polisario » continuent d’appeler à reconnaitre la pseudo RASD comme un pays dont Brahim Ghali serait le Président. Un pseudo président accusé par ailleurs de génocide, de torture, de viol, de crimes de guerre, etc.