mercredi, juin 12, 2024
InternationalNational

Pegasus: un parti politique espagnol dédouane le Maroc

Pegasus: un parti politique espagnol dédouane le Maroc




Le porte-parole de Podemos au Congrès, Pablo Echenique, a déclaré qu’il est possible que le Maroc ne soit pas derrière l’espionnage des téléphones de Pedro Sanchez et de Margarita Robles, soulignant qu’« il pourrait y avoir plus d’un acteur ».

Pablo Echenique





« Quel intérêt le Maroc a-t-il à espionner les gens du mouvement indépendantiste en Espagne ? », s’est demandé le porte-parole du parti Podemos au Congrès, Pablo Echenique, dans un entretien à TVE rapporté par Europa Press.

Pablo Echenique a soulignant que l’espionnage est un acte « très grave », quel qu’en soit l’auteur.

Le porte-parole de Podemos n’espère rien de la comparution devant le Congrès de Margarita Robles, la ministre de la Défense, au sujet de cette affaire.

Pablo Echenique a appelé les responsables des services de renseignement à assumer leurs responsabilités politiques pour restaurer la confiance des citoyens en les institutions.

« Je ne vais pas citer de noms, mais tout le monde sait qui est responsable », a insisté le porte-parole de Podemos au Congrès.