dimanche, février 25, 2024
National

Le Polisario continue de provoquer le Maroc

Spread the love

Le Polisario continue de provoquer le Maroc




Le Front séparatiste armé Polisario continue, affirme-t-il, ses attaques contre les postes de défense marocains au Sahara afin d’inciter le Royaume du Maroc à riposter avec des attaques par drone.

Dans un récent rapport, le Polisario affirme avoir détruit une base marocaine à Guelta, dans la région de Mahbes, causant la mort de 30 soldats, fait savoir Atalayar, soulignant que le mouvement indépendantiste est conscient qu’il ne peut pas gagner une éventuelle « guerre » contre le Royaume du Maroc.

Tout ce qu’il tente de faire, c’est provoquer le Royaume du Maroc et l’inciter à riposter à ses attaques pour ensuite se présenter devant la communauté internationale comme une « victime de l’occupation ».

Ces derniers mois, l’armée marocaine a mené plusieurs attaques par drone contre des miliciens du Polisario, dont l’une aurait tué en avril dernier, le chef de la gendarmerie sahraouie, Addah el Bendir.




À quelques semaines du sommet Europe-Afrique qui se tiendra à Bruxelles, l’Algérie a mis en branle toute sa diplomatie pour y faire participer Brahim Ghali en tant que président de la république arabe sahraouie démocratique (RASD).

De son côté, le Maroc estime qu’à ce sommet, ne sont invités que les pays africains reconnus individuellement par Bruxelles, écartant ainsi l’hypothèse d’une présence du leader du Front Polisario à ce rendez-vous.

Par ailleurs, le Royaume du Maroc attend toujours la position de l’Espagne sur le conflit au Sahara.

Le royaume espère qu’en tant que membre du Groupe des amis du Sahara, aux côtés des États-Unis, de la Grande-Bretagne, de la Russie et de la France, l’Espagne pourra reconsidérer sa position et poser un pas important vers la normalisation des relations avec le Royaume du Maroc.