vendredi, mai 31, 2024
InternationalNationalSociété

Voici ce que coûtera la quarantaine aux marocains « rapatriés » dans des hôtels à Casablanca

Covid-19: voici ce que coûtera la quarantaine aux marocains « rapatriés » dans des hôtels à Casablanca




Les Marocains de retour de l’un des pays avec lesquels le royaume du Maroc a suspendu les vols aériens doivent être mis en quarantaine pour 10 jours, à leurs frais, dans des hôtels de Casablanca. Voici le prix de leur isolement dans un établissement de la métropole.




Depuis le 8 mai dernier, les Marocains bloqués à l’étranger, dans l’un des pays avec lesquels le Maroc a suspendu les vols aériens, ont la possibilité de regagner le Royaume.

Les concernés sont amenés à observer une mise en quarantaine dans six hôtels dédiés à cette fin, à Casablanca, dont la liste a été arrêtée par les autorités, en plus de devoir justifier d’un test PCR négatif datant de moins de 48 heures, et d’une autorisation de quitter le territoire auparavant délivrée par le ministère de l’Intérieur.

«Après le Ramadan, la pension complète comprendra le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner», précise le responsable de l’un de ces hôtels qui a été interrogé. Un autre, également interrogé, indique que les réservations pour cette opération affluaient déjà.




Des 3 ou 4 étoiles avec pension complète

Renseignements pris auprès des divers établissements hôteliers concernés, la facture de la quarantaine risque d’être plus ou moins salée, selon le pouvoir d’achat de chacun. Surtout que l’on parle de 10 nuitées en pension complète, payables à l’avance, comme exigé par les autorités.

Ainsi, les Ibis (des 4 étoiles à Casa City Center et Abdelmoumen) ont prévu un pack unifié, pour des pensions complètes. La chambre single coûte 613 dirhams et la double 926 dirhams. Aux hôtels Onomo, également des 4 étoiles, les tarifs diffèrent selon les établissements du même groupe à Casablanca.

Pour Onomo Airport, il faudra débourser 923 dirhams pour une chambre single et 1.283 pour une chambre double. Quant à Onomo Massira, cet établissement offre seulement des chambres single et le prix a été fixé 820 dirhams.




Quant à ceux et celles qui veulent loger pour moins cher, le seul 3 étoiles retenu pour cette quarantaine exceptionnelle est le Delta Atlas au centre-ville de Casablanca. Les chambres coûtent 500 dirhams pour une single et 800 pour une double.

Les Marocains concernés doivent donc remplir toute une série de conditions, dont celle d’être à même de pourvoir à leur quarantaine dans un hôtel casablancais, pour pouvoir bénéficier de cette opération qui n’a rien d’un rapatriement, puisqu’aucun vol spécial n’a pour le moment été prévu.

De plus, celles et ceux qui désirent rentrer au Maroc depuis les pays dont les vols sont suspendus, doivent donc se débrouiller pour se déplacer vers une tierce destination desservie par des liaisons aériennes depuis et vers le Maroc. Cela pourrait se faire, par exemple, depuis Dubaï, Doha, Nouakchott ou encore Dakar.