samedi, avril 13, 2024
InternationalNationalPolitique

Affaire Brahim Ghali: le Maroc en tirera les conséquences, prévient le chef du gouvernement

Affaire Brahim Ghali: le Maroc en tirera les conséquences, prévient Saâd-Eddine El Othmani devant le Parlement




Le chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, est revenu ce lundi 10 mai 2021, cette fois-ci au Parlement, sur l’attitude inamicale de l’Espagne envers le royaume du Maroc.




L’accueil du chef des séparatistes du Polisario, Brahim Ghali, sur le territoire espagnol, muni d’un passeport algérien falsifié et sous un faux nom, a fait réagir le chef du gouvernement au Parlement, devant les élus de la Nation.

Le fait que Saâd-Eddine El Othmani, venu au départ à cette séance plénière pour s’expliquer sur le projet de loi sur l’élargissement de la couverture sociale, consacre au Parlement une partie de son intervention à cette question illustre le haut degré de consternation et de préoccupation qu’a entraîné l’acte espagnol chez l’ensemble du peuple marocain, roi, gouvernement et partis politiques, toutes tendances confondues.

« Nous regrettons profondément l’accueil du chef des séparatistes, Brahim Ghali, par notre voisin l’Espagne. Il s’agit « d’un acte contraire à l’esprit du partenariat et au bon voisinage », a déclaré le chef du gouvernement soulignant que « le Maroc tirera les enseignements en établissant les conclusions liées à cet acte ».