jeudi, mai 30, 2024
Faits divers

Tanger: 2 individus arrêtés pour organisation d’une opération d'émigration clandestine

Tanger: deux frères arrêtés par la DGSN pour « émigration clandestine »




Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Tanger ont interpellé vendredi, sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire, deux frères pour leurs liens présumés avec un réseau criminel actif dans la migration illégale et la traite humaine.




Les deux suspects, âgés de 23 et 33 ans et dont l’un a des antécédents judiciaires en matière d’organisation de l’émigration clandestine, ont été interpellés en flagrant délit d’organisation d’une opération d’émigration clandestine à partir de la ville de Tanger, a indiqué samedi la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.
Le communiqué fait également état de l’interception de pas moins de 14 candidats à l’émigration illégale au sein d’un domicile au quartier Braness situé dans la même ville. L’opération de pointage des deux mis en cause a donné des résultats.




La base de données des recherchés par la justice a révélé que l’un d’eux fait l’objet d’un avis de recherche au niveau national, émis par les services de la Gendarmerie Royale de Béni Mellal, et ce pour son implication présumée dans une affaire d’organisation de l’émigration illégale.
Les deux suspects ont été placés en garde à vue, tandis que les candidats à l’émigration clandestine et la propriétaire du domicile ont été soumis à l’enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent afin d’élucider les tenants et aboutissants de cette affaire et d’identifier tous les complices impliqués dans ce réseau criminel.




À lire aussi:

Immigration clandestine: Arrestation de 32 Subsahariens à Dakhla





Marrakech: un migrant clandestin arrêté pour meurtre et résidence illégale





Laâyoune: 4 individus arrêtés pour liens présumés avec un réseau d’immigration clandestine





Des clandestins marocains reviennent au Maroc à la nage





Insolite: des immigrés clandestins paient 60.000 dirhams pour rentrer au Maroc