mercredi, juillet 17, 2024
Faits diversinsolite

Un individu "vole" le cadavre de son père à Fès pour l’enterrer à Taliouine

Un homme « vole » le corps de son père pour l’enterrer




Un homme d’une quarantaine d’années a transféré illégalement le cadavre de son père depuis la morgue du Centre hospitalier de Fès vers le cimetière de sa ville natale, Taliouine, où il l’a enterré vendredi dernier.




Une enquête judiciaire a été ouverte par la brigade de la gendarmerie royale. L’individu, en infraction avec l’état d’urgence sanitaire, a décidé de passer outre l’ordre d’inhumer le défunt à Fès, délivré par le bureau d’hygiène de la ville au terme de l’autopsie, et de respecter le testament de son père, qui avait émis le désir d’être enterré dans sa ville natale. Selon le quotidien Assabah, l’homme, arrêté et mis en garde à vue a été remis en liberté provisoire.




Ceci en en attendant de déterminer les contours de cette affaire mystérieuse et d’identifier les personnes susceptibles d’avoir aidé le fils à déplacer la dépouille. L’enquête est toujours au point mort, mais, d’après les premiers éléments, l’individu a dû emprunter des sentiers difficiles d’accès pour éviter de se faire repérer. Reste à savoir si d’autres personnes sont impliquées dans la remise de la dépouille et son transfert à Taliouine, ajoute le journal.




À lire aussi:

Dépouilles des marocains à l’étranger: le Conseil des oulémas préconise un enterrement sur place





Impossibilité de rapatrier les corps des défunts au Maroc





Dépouilles des marocains à l’étranger: le Conseil des oulémas préconise un enterrement sur place





Covid-19 et obsèques: la galère des Marocains de France





Espagne: le Consulat marocain à Madrid empêche l’incinération d’une MRE





Covid-19: Le ministère chargé des MRE prend en charge les frais d’obsèques des défunts marocains démunis





Covid-19: L’ambassade du Maroc apporte assistance aux familles des Marocains décédés en France