mercredi, mai 29, 2024
InternationalNationalSociété

Les Émirats arabes unis menacent le Royaume du Maroc

Les Émirats arabes unis expriment leur mécontentement vis-à-vis des pays dont le Maroc qui n’ont pas encore rapatrié leurs ressortissants bloqués sur son territoire. Le pays menace de leur imposer des restrictions.




Le ministre des Ressources humaines et de l’émiratisation, Nasser Bin Thani Al Hamli, a affirmé qu’il est désormais prévu de restructurer la coopération et les relations de travail avec les pays qui ont fermé leurs frontières aériennes et maritimes et n’organisent pas le rapatriement de leurs ressortissants bloqués sur son sol.
Ces mesures concernent l’introduction d’un système de quotas dans les politiques de recrutement et la suspension des protocoles d’accord liant les Émirats arabes unis aux pays concernés.




Pour le ministère, les gouvernements de ces pays sont responsables du rapatriement de leurs ressortissants. Pendant ce temps, le Maroc maintient la fermeture de ses frontières aériennes et maritimes, afin d’éviter la propagation du covid-19.
Toutefois, le royaume a autorisé des vols spéciaux pour le rapatriement des Français, des Émiratis, des Belges, des Belgo-Marocains,… bloqués sur son territoire, et s’évertue également à rapatrier ses ressortissants bloqués à l’étranger.




À lire aussi:

Prise en charge de 60 citoyens marocains bloqués en Mauritanie





Les MRE pourront-ils venir cette année au Maroc ?





Les MRE ne pourront pas passer par l’Espagne pour venir au Maroc cet été





Des clandestins marocains reviennent au Maroc à la nage





Des Marocains nagent plusieurs kilomètres de Sebta vers Fnideq pour rejoindre le Maroc





Insolite: des immigrés clandestins paient 60.000 dirhams pour rentrer au Maroc






Italie: des MRE victimes d’arnaques, en pleine crise de Coronavirus





(Vidéo) Qu’en est-il des touristes marocains bloqués à l’étranger?






« Les MRE ne peuvent pas revendiquer un droit de rapatriement » au Maroc