vendredi, avril 12, 2024
EconomieInternational

Plusieurs états font pression sur le Maroc pour pouvoir importer rapidement des fruits et légumes

L’Europe et l’Amérique ont plus que jamais besoin des produits agricoles marocains




Plusieurs états de l’Union européenne font pression sur le Maroc pour pouvoir importer rapidement les fruits et légumes afin de subvenir à leurs besoins en cette période pandémique.
Le royaume serait le premier bénéficiaire politique de la crise du coronavirus, suite à la reconnaissance, par les États-Unis et certains pays de l’Union européenne, de la souveraineté du pays sur le Sahara marocain.
Pour le quotidien espagnol Las Provencias, pas moins de 4 États ont fait part récemment au Maroc de leurs besoins immédiats en produits agricoles, dont notamment les États-Unis, la France, l’Espagne et l’Italie.
Seulement, si la fermeture des frontières terrestres, maritimes et aériennes n’a pas affecté les échanges commerciaux avec l’Europe, elle est susceptible d’empêcher toute opération d’exportation vers les États-Unis et le Canada, a ajouté le journal.




À lire aussi:

Covid-19: don d’entreprises de l’agroalimentaire de plusieurs millions de produits





McDonald’s offre des repas gratuits






Covid-19: don de la Fédération nationale de la minoterie de 5.000 tonnes de farines et semoules