Les principaux titres développés par la presse nationale ce mardi 11 février 2020

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mardi- La revue de presse du matin




Le Matin

• Les Etats insulaires ont salué hautement, à Addis-Abeba, les efforts entrepris par le Roi Mohammed VI en faveur de ces pays à travers la Commission Climat et les actions louables du Souverain pour lutter contre les changements climatiques. «Les Seychelles saluent le rôle que joue Sa Majesté le Roi Mohammed VI, les actions nobles et les solutions innovantes du Souverain en faveur du climat, dans le cadre de la Coopération Sud-Sud», a affirmé le vice-président de la République des Seychelles, Vincent Meriton, dont le pays préside la Commission Climat des Etats insulaires, une initiative du Roi Mohammed VI.

L’Economiste

• La loi sur la domiciliation d’entreprises, publiée au Bulletin officiel (n°6745 du 21 janvier 2019), pose plus de problèmes qu’elle n’en règle. Plusieurs opérateurs se plaignent des difficultés rencontrées pour enregistrer auprès de certaines directions régionales des Impôts, les créations d’entreprises parce qu’elles sont domiciliées. A l’origine de ces tracasseries, le fait que certains domiciliataires comptent de nombreux clients ayant mis la clé sous le paillasson, laissant derrière eux des impayés d’impôts, de frais de domiciliation… Ces créances sont parfois des petites sommes, mais avec le volume, le montant atteint parfois plusieurs millions de dirhams par opérateur. Ce qui repose encore une fois la question de la solidarité fiscale.




• Le constructeur français PSA nourrit de fortes ambitions de développement au Maroc. La bonne nouvelle de cette année, le groupe poursuit le déploiement de son écosystème avec la résolution de doublement capacitaire (200.000 unités) dès la mi-2020, soit trois ans d’avance sur l’engagement initial avec l’Etat marocain. Quelques mois après le démarrage de la production de l’usine flambant neuve de Kénitra, enclenché en septembre 2019, le constructeur rafle le Prix de la voiture de l’année (Peugeot 208). Une consécration qui vient conforter le choix du fabricant et la politique industrielle du Maroc, avec le lancement d’un véhicule à fort potentiel commercial. Au total, le site industriel de Kénitra (basé à Atlantic Free Zone) tourne aujourd’hui avec 1.500 personnes dans une usine dimensionnée, dès le démarrage, pour une capacité installée de 100.000 véhicules/an.

Aujourd’hui le Maroc

• Décidément, la gestion déléguée a le vent en poupe. Le transport par ambulance des malades et blessés sera bientôt délégué à des opérateurs privés. Une expérience pilote est ainsi prévue à Casablanca où les autorités vont sous-traiter ce service vital selon un nouveau cahier des charges. Ces développements arrivent à un moment où le ministère de la santé pointe du doigt le coût très élevé de l’exploitation du parc des ambulances jugé excessif au vu des moyens financiers dont disposent les centres hospitaliers publics. Même son de cloche chez les collectivités locales où la gestion du parc d’ambulance rencontre de grandes difficultés liées notamment à la gestion et l’exploitation du parc sans oublier une couverture géographique très peu optimale.




• Une police des pompes funèbres. Les pompes funèbres sont également concernées par les changements au niveau de la métropole. Le conseil de la ville de Casablanca veut créer une sorte de «police» pour assurer la bonne gestion des cimetières de la ville ainsi que les cérémonies d’enterrement. Le service devrait être confié dans le futur à la Société de développement local (SDL), Casa Prestations. Il est également question de déléguer la constatation de décès à des médecins privés en raison du manque criant de médecins légistes au niveau des arrondissements.

Al Bayane

• Les étudiants marocains restés à Wuhan (Chine) sont en bonne santé, a souligné Jiamin Wu, directrice de l’agence Bon Way, intermédiaire pour les études en Chine, notant que l’université leur livre les repas dans leurs chambres universitaires pour ne prendre aucun risque de contamination et faciliter la vie des étudiants. Depuis le début de l’épidémie, les autorités chinoises ont déployé des efforts considérables pour contrôler la situation, a-t-elle dit dans un entretien, soulignant que nombreux sont les pays qui ont fourni à la Chine des aides médicales.




L’Opinion

• Le Maroc, la Tunisie et Maurice figurent en tête du classement du Baromètre CIAN 2019 sur le climat des affaires en Afrique, dévoilé à Paris à l’occasion du Forum Afrique 2020 dédié aux investisseurs en Afrique. Chaque année le CIAN (Conseil français des investisseurs en Afrique) réalise une enquête auprès des entreprises étrangères implantées en Afrique sur les perspectives de leur activité, leur appréciation du climat des affaires et si elles prévoient de nouveaux investissements. Ce baromètre, qui permet de mesurer les progrès et les fragilités des différents pays, est un outil de référence pour les investisseurs et les décideurs. Conformément à ce baromètre CIAN 2019, le Maroc obtient la note de 3,1 sur 5, la Tunisie 3,6 et Maurice 3,8.

• Offshoring: un secteur créateur d’emplois. L’offshoring a été identifié par le Maroc comme l’un des métiers mondiaux à même de constituer un véritable levier de développement économique. Il emploie actuellement plus de 70.000 personnes au Maroc. Ce chiffre devrait atteindre 100.000 personnes en 2020. L’offshoring participe de manière importante à la création de valeur avec 8 milliards de dirhams de chiffre d’affaires à l’export en 2018. Le secteur contribue, également, au développement d’une classe moyenne au Maroc et à la promotion de l’emploi de la femme puisque 55% des employés sont des femmes. Il s’agit d’un secteur inclusif pour les personnes qui ont perdu confiance ou qui se sont éloignées du marché du travail pendant une longue journée.




Libération

• Un individu placé en garde à vue dans le cadre d’une enquête judiciaire pour implication présumée dans une affaire de coups et blessures à l’arme blanche est décédé, tôt dimanche, à l’hôpital provincial de Settat, apprend-on auprès de la préfecture de police de la ville. La police judiciaire a placé le suspect en garde à vue sur ordre du parquet compétent à la disposition de l’enquête pour son implication dans une affaire de coups et blessures à l’arme blanche en raison de conflits de voisinage, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, ajoutant que le mis en cause a affirmé, lors de sa garde à vue, qu’il avait ingéré de la mort-aux-rats avant son arrestation, croyant que la victime est décédée, ce qui a nécessité son transfert en urgence à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires avant son décès.

Akhbar Al Yaoum

• En 2019, le taux d’activité a poursuivi sa baisse, selon un rapport récent du HCP, tandis que la part de la population active a augmenté par rapport à 2018. Le taux d’activité a, ainsi, reculé de 46% à 45,8% entre 2018 et 2019. Il a augmenté de 42% à 42,3% en milieu urbain et a baissé de 53,2% à 52,2% en milieu rural (-1 point). Entre hommes et femmes, l’écart des taux d’activité est de 49,5 points (respectivement 71% et 21,5%). Avec un accroissement de 1,5%, le volume de l’emploi s’est accru de 165.000 postes, résultat d’une hausse de 250.000 en milieu urbain et d’une baisse de 85.000 en milieu rural.




Al Massae

• Le Maroc a conclu un accord pour l’importation de quelque 440 millions de mouches stériles à partir de l’Argentine. Ainsi, 10 millions de mouches stériles seront importées chaque semaine à partir du mois prochain et ce jusqu’au 15 mai 2021. Ces insectes (mouches stériles) sont connus pour leur efficacité dans la lutte contre les insectes parasites qui s’attaquent aux espaces cultivés. Cette opération d’importation s’inscrit dans le cadre de la lutte contre les parasites nuisibles aux produits agricoles, notamment les fruits. Il s’agit d’une technique utilisée dans de nombreux pays et qui a montré son efficacité dans l’amélioration du rendement et des revenus du secteur agricole.

• Le Syndicat national des vétérinaires du privé a appelé le ministère de l’Agriculture à renforcer le contrôle dans les marchés afin d’interdire la vente de médicaments vétérinaires sans ordonnance. De part sa formation académique, seul le vétérinaire est habilité à prescrire les médicaments vétérinaires, poursuit le Syndicat, fustigeant les « pratiques » de certains pharmaciens qui vendent et utilisent les médicaments vétérinaires sans ordonnance. Il s’agit d’actes « irresponsables » qui menacent la santé publique vétérinaire dans son large sens qui englobe l’homme et l’animal.




Al Ahdath Al Maghribia

• Le nouveau système de contrôle des produits industriels est entré en vigueur depuis le 1er février. En vertu d’un accord avec le ministère de l’Industrie du commerce et de l’Economie verte et numérique, la supervision des opérations de contrôle de conformité des produits industriels à l’importation a été confiée à trois multinationales, à savoir « Applus Fomento », « Bureau Veritas » et « TUV Rheinland ». Afin de faire le point sur ce nouveau système, une réunion a eu lieu à Casablanca entre des responsables du ministère et des représentants de l’Association des Transitaires agréés en Douane au Maroc. Cette réunion a également permis de passer en revue les avancées réalisées dès les premières journées du lancement de ce nouveau système de contrôle à l’import, indique un communiqué conjoint.

Al Alam

Les Marocains peuvent désormais recevoir leur acte de naissance sans se déplacer dans leur ville natale. En effet, le service est maintenant digitalisé et en remplissant un formulaire sur internet, ils peuvent recevoir leur document par voie poste. Selon un post du Chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani, les extraits de naissances sont désormais disponibles sur internet, et peuvent être demandés directement sur Alhalalmadania.ma, expliquant qu’il s’agit d’une première démarche dans le cadre de la simplification des procédures pour les citoyens résidant loin de leur lieux de naissance.