Hausse de la fréquence et de l’intensité des tempêtes de sable au Maroc

Un rapport alarmant de la Banque mondiale souligne que les tempêtes de sable font des centaines de morts chaque année au Maroc.




Le Maroc est confronté à une hausse de la fréquence et de l’intensité des tempêtes de sable et de poussière. C’est ce que nous apprend Al Massae dans son édition du mardi 11 février 2020.

Le quotidien a fait savoir que la Banque mondiale a récemment réalisé un rapport sur la répercussion économique de ces tempêtes de sable dans la région MENA.

Au Maroc, ces phénomènes causent des pertes qui s’élèves à près de 4,1 milliards de dollars, soit 1,7% du produit intérieur brut. L’Egypte perd également 30 milliards de dollars annuellement.




Les tempêtes de poussière et de sable provoquent de graves problèmes de santé, poursuit Al Massae. Et d’ajouter que selon le rapport de la banque mondiale, près de 900 cas de décès sont enregistrés chaque année dans le royaume à cause de la dégradation et de la pollution de l’air.

Notons qu’un nouveau Plan national de l’air (Pnair) sur la période 2018-2030 a été lancé pour redresser la barre. Les stations fixes de surveillance de la qualité de l’air devraient atteindre le nombre de 101 d’ici 2030 (actuellement 29). Un budget de 10 millions de dirhams a été alloué à ce projet.




À lire aussi: