Espagne: des produits marocains vendus comme des produits d’origine espagnole

Plusieurs dossiers ont été ouverts simultanément par le gouvernement andalou visant des grandes surfaces qui avaient ré-étiqueté les produits en provenance du Maroc et vendus comme espagnols dans les grandes surfaces.




Le monde agricole subit une crise sans précédent en Espagne. Aux yeux des agriculteurs et de certains responsables politiques, les grandes surfaces sont les principaux responsables.

Le ministre de l’Agriculture espagnol a même convoqué les grands opérateurs du pays, à savoir, Dia, Mercadona et Carrefour, pour une «remise en question», préconisée par le chef du gouvernement Pedro Sanchez.

En effet, cette convocation fait suite à un rapport du ministère de l’Agriculture qui révèle que seuls 7% des fruits et légumes proposés dans ces grandes surfaces proviennent réellement d’Espagne, tandis que la production nationale est exportée vers les quatre coins de l’Europe, rapporte La Razon.

Dans le sud, le gouvernement d’Andalousie a emboîté le pas au gouvernement local en ouvrant six dossiers contre les principaux opérateurs de distribution.




Le problème étant le mauvais étiquetage sur des produits en provenance du Maroc et vendus comme des produits d’origine espagnole, rapporte le site El Diario.

Ces fruits et légumes cultivés au Maroc sont acheminés depuis le port d’Algésiras pour être débarqués à Almeria. Dans cette ville connue pour être le «potager de l’Europe», les produits marocains sont «discrètement et illégalement étiquetés comme produits d’origine espagnole», révèle la même source.

En 2019, 256 inspections ont été menées dans des exploitations autour d’Almeria. Ainsi, des irrégularités ont été détectées par le gouvernement local, qui pourrait infliger des amendes allant de 4000 euros à trois millions d’euros aux fraudeurs soupçonnés.




À lire aussi: