Le ministre palestinien de la Culture souligne la profondeur des liens entre le Maroc et la Palestine

Le ministre palestinien de la Culture, Atef Abu Saif, a souligné, samedi à Casablanca, la profondeur des liens entre le Maroc et la Palestine, soulignant qu’il s’agit d’une relation “de lutte commune, illustrée par les sages positions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, président du Comité Al-Qods.




Dans une déclaration à la MAP, en marge de sa participation à un colloque sur “La présence des Marocains à Al Qods: symboles et indications”, organisé dans le cadre de la 26e édition du Salon International de l’édition et du livre (SIEL), M. Abu Saif a indiqué que Bayt Mal Al Qods Acharif, bras financier du comité Al Qods, est “une des illustrations du soutien de SM le Roi à Al Qods et aux Maqdessis”.

Ce soutien constant consacre les relations maroco-palestiniennes distinguées, ancrées profondément dans l’histoire, à travers les positions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en faveur de la cause palestinienne ainsi que par la présence historique des Marocains dans la ville sainte, a-t-il fait savoir, soulignant le rôle joué par l’agence Bayt Mal Al Qods Acharif pour faire connaitre la question palestinienne auprès des jeunes générations, à travers la publication de livres et de manuscrits faisant la chronique de la cause palestinienne.

Le centre culturel marocain, qui sera installé dans la Ville Sainte sera à son tour une “institution importante” compte tenu de “notre besoin de soutien pour faire connaître les souffrances des Maqdessis”, a affirmé le ministre.




L’ambassadeur de Palestine au Maroc, M. Jamal Al Shobaki a affirmé, dans une déclaration similaire que la présence historique des Marocains à Al-Qods est une “présence qui se perpétue depuis des centaines d’années et qui se poursuit grâce au soutien continu de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, et la forte présence de la ville sainte dans le cœur des Marocains”.

De son côté, le directeur chargé de la gestion de l’Agence Bayt Mal Al Qods Al Charif, Mohamed Salem Cherkaoui, a indiqué que le colloque a été l’occasion de réaffirmer la présence continue des Marocains dans la ville sainte, à travers une contribution matérielle et des témoignages écrits et oraux, comme en témoignent les universitaires et chercheurs palestiniens qui y ont participé. M. Salem Cherkaoui s’est arrêté sur la “solidarité, stable et continue, du Maroc envers la Palestine et la question d’Al Qods”, incarnée par la présidence de Sa Majesté le Roi Mohammed VI du Comité d’Al Qods, précisant que cette solidarité se manifeste par l’action du comité Al Qods sur deux niveau: une voie à caractère politico-juridique représentée par le ministère des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des marocains résidant à l’étranger, et une seconde de nature sociale, représentée par l’Agence Bayt Mal Al Qods Acharif.




Pour sa part, le directeur du service tourisme et des antiquités relevant de la direction des Waqfs d’Al-Qods, Yusuf Said Natshah, a mis en exergue la forte relation unissant le peuple palestinien et marocain ainsi que l’important rôle du Maroc dans le soutien de la ville sainte, précisant que les efforts de SM le Roi Mohammed VI en faveur d’Al Qods, en plus de la résistance du peuple et de l’État palestinien forment un triptyque pour la défense de la Palestine.

La 26ème édition du SIEL, organisée par le ministère de la Culture, de la jeunesse et des sports en collaboration avec l’Agence Marocaine de développement des investissements et des exportations et le parc des expositions de Casablanca, connait la participation de 703 exposants, dont 267 exposants directs et 436 indirects, venus du Maroc, d’Afrique, d’Europe, d’Asie et d’Amérique qui présenteront un fond documentaire riche et varié couvrant plusieurs champs de connaissance, avec plus de 100.000 ouvrages.




À lire aussi: