L’Algérie appelle au boycott de la CAN de Futsal organisée à Lâyoune

La Coupe d’Afrique des Nations de Futsal continue de faire couler de l’encre. Organisée à Laâyoune, au Sahara marocain, elle attise la colère de l’Algérie et du Polisario, qui se fendent de communiqués en communiqués depuis l’annonce de la domiciliation de la compétition qui démarre le 28 janvier.




Les représentants algériens au sein des instances sportives internationales se sont indignés contre la Confédération africaine de football (CAF) qui a accepté la domiciliation de la Coupe d’Afrique des nations de futsal (CAN-2020) dans la ville de Laâyoune.

« Nous, représentants algériens dans les différentes instances sportives internationales, dénonçons avec vigueur l’accord émis par la Confédération africaine de football à la décision de la Fédération royale marocaine de football quant à l’organisation, du 28 janvier au 5 février 2020, de la CAN de futsal dans la ville de Laâyoune (…) et ce, en violation des statuts de la CAF, de la FIFA, des principes de la Charte et des idéaux olympiques ainsi que de la charte de l’Union africaine », a écrit le collectif dans un communiqué concluant leur réunion à Alger.

Dans ce contexte, le collectif a lancé un appel pressant au boycott de cette compétition, tant que la CAF et les organisateurs persistent à maintenir cette domiciliation au niveau de ce territoire.




À lire aussi: