Sexe collectif: 3 ressortissants du Golfe et 4 jeunes femmes écroués à Marrakech

3 ressortissants des pays du Golfe et 4 jeunes femmes marocaines ont été pris en flagrant délit de débauche dans une villa de la région de Marrakech. Péripéties d’un scandale.




Les éléments de la gendarmerie royale de la brigade Ouled Hassoun dans la commune Al Ouidane dans la région de Marrakech ont interpellé, jeudi, 3 ressortissants du Koweït, âgés de 30 à 40 ans, et quatre jeunes femmes marocaines, âgées de 24 à 28 ans.

Ce coup de filet a été réalisé lors d’une descente dans une villa aménagée à des fins de débauche et de prostitution, fait savoir le quotidien Assabah dans son édition du week-end des 25 et 26 janvier.

Les sept mis en cause ont été pris en flagrant délit de sexe collectif, dans des positions scandaleuses et en état d’ébriété avancée.

Lors de la descente effectuée sous la supervision du parquet compétent de Marrakech, le gardien de la villa, qui serait entremetteur, a également été arrêté, précisent les sources du quotidien.




L’affaire a éclaté lorsque l’ambiance de la fête informelle a attiré l’attention des éléments de la brigade de la gendarmerie royale qui étaient en tournée de ronde de routine sur les lieux.

Ce qui les a conduits à interroger le gardien de la villa sur l’état des lieux. Mais, poursuit le quotidien, son affolement leur a mis la puce à l’oreille.

Après la descente, la perquisition des lieux a été effectuée et des quantités d’alcool ont été saisies. Les mis en cause ont été placés en garde à vue et une enquête a été ouverte pour tirer au clair cette affaire.

La piste d’un réseau de prostitution et de traite des êtres humains n’a pas été écartée. De même, les investigations des éléments de la gendarmerie montreront si le propriétaire de la villa est impliqué dans l’affaire.

Après l’achèvement de l’enquête, les huit mis en cause seront déférés devant le parquet compétent de Marrakech.




À lire aussi: