Rabat: un pédophile kidnappe un enfant et tente de le violer dans un cimetière

Il a kidnappé l’enfant, qui se trouvait en compagnie de sa mère, en plein public. Il s’est ensuite dirigé à toute vitesse, à bord d’une moto, vers le cimetière où il a tenté de le violer.




La zone côtière de Rabat a été secouée, mardi, par un scandale sexuel qui a failli tourner en drame. Les habitants ont en effet été choqués en apprenant qu’un homme, la cinquantaine, a tenté de violer un enfant d’à peine cinq ans dans le cimetière d’Achouhada.

L’enfant qu’il venait de kidnapper était pourtant en compagnie de sa mère lors d’une promenade dans cette zone à proximité du fameux marché aux motocyclettes d’occasion, rapporte le quotidien Al Akhbar dans son édition du week-end des 14 et 15 décembre.

Selon les sources citées par le quotidien, l’homme en question a été arrêté et déféré devant le procureur du roi près la Cour d’appel de Rabat, jeudi.




Ce dernier, affirme Al Akhbar, a décidé de le mettre en détention préventive et a ordonné son transfert et son internement à la prison d’El Aarjate, en attendant le début de son procès qui sera ouvert dans deux semaines.

Revenant sur les faits, Al Akhbar rapporte que, profitant d’un moment d’inattention de la mère qui étai en train de parler au téléphone, l’accusé en moto a kidnappé l’enfant et filé directement vers le cimetière d’Achouhada.

La mère sous le choc a néanmoins eu le réflexe de crier en montrant du doigt la moto qui s’éloignait à toute vitesse.

Les personnes qui se trouvaient aux environs se sont ameutés et, ayant vite compris ce qui s’est passé, ils ont tenté de rattraper le kidnappeur.

Mais ce sont finalement les gardiens du cimetière qui ont pu éviter ce drame.




Ils ont, en effet, été alertés par l’aspect louche de cet individu qui tentait, sans toutefois y arriver, d’avoir l’air d’un père ordinaire qui venait se recueillir, en compagnie de son enfant, sur la tombe d’un proche.

Ils ont donc alerté la police tout en ayant pris soin de garder un œil sur cet homme. Au moment où la police est arrivée sur les lieux, l’enfant était encore sous le choc, il avait toujours le souffle coupé. Quant à l’accusé, il a reconnu devant la police qu’il s’apprêtait effectivement à violer le gamin.

Après l’avoir embarqué au commissariat et pointé son identité, la police a appris qu’il s’agissait, en réalité, d’un repris de justice et potentiellement d’un récidiviste. D’après le quotidien, l’homme, né en 1966 à Rabat, n’était pas marié et vivait seul.

Il serait incapable de contrôler ses pulsions sexuelles, affirme le quotidien, au point de kidnapper un enfant en plein public et vouloir abuser de lui immédiatement.




À lire aussi: