France: un clandestin Marocain abattu par la police

Vendredi à l’ouest de Paris, des policiers ont abattu un homme qui les menaçait avec une arme blanche. L’enquête a révélé qu’il s’agissait d’un clandestin de nationalité marocaine qui s’était évadé d’un hôpital psychiatrique il y a quelques mois.




C’est dans le quartier d’affaires de la Défense, à Paris, que les faits se sont déroulés vendredi vers 10h30. Ayant aperçu l’homme de 42 ans armé d’une arme blanche, un vigile s’est empressé de contacter la police.

La patrouille dépêchée sur les lieux s’est fait surprendre par l’homme qui leur a sauté dessus avec une scie, en menaçant de les tuer.

Selon Emmanuel Quemener, du syndicat Alliance Police nationale, les policiers ont essayé dans un premier temps, de le neutraliser avec un taser sans aucun résultat.




C’est ainsi qu’ils ont été obligés de faire usage de leurs armes de service. Au total, sept balles ont été tirées, et l’homme de 42 ayant des antécédents psychiatriques à été touché au thorax et à la cuisse.

Toutes les tentatives des forces de l’ordre pour le réanimer ont été vaines. Il a succombé à ses blessures.

Pour le moment, seul le service départemental de la police judiciaire (SDPJ) des Hauts-de-Seine a été saisi de l’enquête par le parquet de Nanterre, a révélé la même source.




À lire aussi: