650 kilos de résine de cannabis saisis à Agadir

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire d’Agadir ont mis en échec, tôt samedi matin, sur la base d’informations précises fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), une opération de trafic de drogue qui s’est soldée par la saisie de 650 kilogrammes de résine de cannabis.




Les éléments de la police judiciaire, appuyés par la Brigade régionale d’intervention (BRI) d’Agadir, ont intercepté un véhicule utilitaire chargé de drogue, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), soulignant que le conducteur qui a refusé d’obtempérer, a franchi le barrage de sécurité mettant en danger la vie des policiers.

Les autres passagers du véhicule ont ouvert le feu, à l’aide d’un fusil de chasse, en direction d’une voiture de police qui a dévié de sa route, ajoute la DGSN, précisant que deux policiers ont été blessés suite à cette déviation.

Les éléments de la BRI ont ainsi été contraints de faire usage de leur arme de service en tirant des balles de sommation.




C’est ce qui a permis d’intercepter le véhicule et de saisir la drogue, un fusil de chasse et 14 cartouches, des capsules de cocaïne, un couteau et des fausses plaques d’immatriculation, souligne le communiqué.

Une enquête judiciaire a été ouverte sous la supervision du parquet compétent pour arrêter toutes les personnes impliquées dans cette affaire et ce, après l’identification de 2 individus, qui étaient à bord du véhicule et qui avaient pris la fuite, poursuit la DGSN, faisant savoir que les 2 mis en cause identifiés sont des récidivistes recherchés au niveau national pour leur implication présumée dans des affaires liées au trafic de drogue et de psychotropes.




À lire aussi: