Sahara: Le Lesotho réaffirme le retrait de sa reconnaissance de la «rasd»

Le Royaume du Lesotho a réitéré son annonce de suspendre toutes ses décisions et déclarations antérieures relatives à la «rasd» et au Sahara. C’est ce qu’a déclaré le ministre des Affaires étrangères et des Relations internationales du Lesotho, Lesego Calayl Makghoti à l’issue d’un entretien avec son homologue marocain, Nasser Bourita.





Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’Étranger, Nasser Bourita a tenu, ce mardi un entretien avec son homologue du Royaume du Lesotho, Lesego Calayl Makghoti.

Arrivé au Maroc en tant qu’envoyé spécial du Premier ministre de son pays, Makghoti a annoncé que toute décision ou déclaration antérieure concernant le Sahara et la «rasd» était suspendue et que cette décision allait être communiquée à la SADC (Communauté de développement d’Afrique australe) et aux organisations régionales et internationales.

Dans le même sillage, le Maroc et le Lesotho ont convenu d’ouvrir prochainement des ambassades respectives en «vue de renforcer leur coopération bilatérale».









Il s’agit d’un véritable coup de théâtre qui risque de déplaire aux ennemis de l’intégrité territoriale du Maroc étant donné que le Lesotho vient de revoir après coup sa position.

Cette révision de la position du royaume de l’Afrique australe intervient, pour rappel, après qu’une annonce similaire avait été faite, début octobre, suivie d’un revirement de la primature lesothienne.

Cette fois semble être la bonne étant donné que la déclaration de l’envoyé spécial de la primature lesothienne a été publiée et qu’une vidéo devrait également être publiée.









«Dans le cadre de ma visite de travail au Maroc, j’ai eu aujourd’hui à Rabat une rencontre amicale, mais franche, sincère et fructueuse avec M. Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, et avec le Président de la Chambre des représentants, M. Habib El Malki», a déclaré le ministre des Affaires étrangères du Lesotho.

«Cette visite intervient à un moment important de nos relations bilatérales, le Gouvernement du Royaume du Lesotho étant fermement déterminé à développer et à renforcer ses relations bilatérales avec le Royaume du Maroc dans divers domaines de coopération tels que l’agriculture, l’éducation, l’eau, la santé, la formation professionnelle et la coopération militaire», a-t-il poursuivi.

Et d’ajouter: «Notre dialogue nous a également permis de mieux comprendre la question du Sahara occidental. Nous avons procédé à une évaluation approfondie de l’efficacité de la position du Royaume du Lesotho concernant ce différend régional».




À lire aussi: