Un adjudant de la Gendarmerie royale s’est mis dans de sales draps

Un adjudant de la Gendarmerie royale accusé de corruption




Un adjudant relevant de la brigade de Gendarmerie royale d’Oulmes a été placé en détention provisoire à la prison de Salé, après avoir été surpris en flagrant délit de corruption.

Il est accusé d’avoir reçu un pot-de-vin de 5.000 dirhams.

Selon la version du plaignant, impliqué dans un conflit autour d’une ferme agricole, le gendarme aurait essayé de le faire chanter en demandant somme de 10.000 dirhams en échange d’un procès-verbal en sa faveur.




Rejetant l’accusation, l’adjudant affirme avoir refusé de céder à la demande du plaignant qui aurait cherché à le corrompre afin d’établir un rapport favorable dans le cadre de son affaire.

Toutefois, les numéros de série des billets de banque retrouvés chez le gendarme correspondaient à ceux en copie chez la police judiciaire.

C’est ce qui a poussé le procureur à le placer en détention en attendant son passage devant le tribunal.




À lire aussi: