Un activiste amazigh fait un chèque rédigé en tifinagh

Une première au Maroc: un chèque en tifinagh encaissé dans une agence bancaire à Nador




À l’initiative d’un activiste amazigh, du nom de Rachid Bouhaddouz, un chèque rédigé en tifinagh a été émis et encaissé auprès d’une agence CIH à Nador.

Rachid Bouhaddouz a tenté l’expérience et cela a bien marché. Emettre et encaisser un chèque rédigé en tifinagh, c’est du jamais vu au Maroc.

L’auteur du chèque explique que son initiative s’inscrit dans le cadre de l’application des dispositions de la loi organique sur la langue amazighe, entrée en vigueur le 1er octobre dernier.

Bouhaddouz affirme avoir été surpris lui-même de constater que le montant dudit chèque a été effectivement débité de son compte bancaire.









À lire aussi: