Une gendarme simule d’aimer un baron de la drogue pour le faire tomber

Les éléments de la gendarmerie royale ont arrêté le principal suspect dans le vol d’une arme de service d’un adjudant, après qu’une gendarme l’a piégé par le biais d’une histoire d’amour.




Samedi dernier, les gendarmes de la commune rurale de Brichka, dans la province d’Ouezzane, sont parvenus à arrêter un baron de la drogue soupçonné d’avoir volé l’arme de service d’un élément de la gendarmerie royale.

C’est en tout cas ce que rapporte Assabah, dans son édition du lundi 2 décembre. Le quotidien arabophone explique que le suspect était activement recherché dans la région.

Les enquêteurs ont réussi à obtenir son numéro de téléphone et une gendarme est entrée en contact avec lui sur Whatsapp, en prétendant être amoureuse de lui.

«La gendarme lui a dit qu’elle voulait le voir et ils se sont donnés rendez-vous devant la gare de la ville de Ksar El-Kébir», poursuit le journal.




Et d’ajouter que les éléments de la gendarmerie royale, qui étaient en civil, se sont rendus sur les lieux et attendaient l’arrivée du suspect.

« La gendarme était également sur place et faisant semblant de l’attendre avec impatience. Le présumé coupable est arrivé en voiture et les forces de l’ordre l’ont encerclé et interpelé », peut-on lire sur Assabah.

Les gendarmes de la commune rurale de Brichka ont reçu un message de félicitation du général de division Mohamed Haramou, commandant de la gendarmerie royale, indique le journal.

«Le suspect a été placé en garde à vue et devra être traduit devant le tribunal militaire de Rabat, afin de prendre les mesures restrictives à son encontre », conclut le quotidien arabophone.




À lire aussi: