Italie: un Marocain n’est toujours pas enterré une semaine après son décès

La dépouille d’un ressortissant marocain résidant en Italie est toujours retenue par les autorités italiennes, une semaine après son suicide par pendaison.




Selon les médias italiens, le corps du défunt qui a assassiné sa petite amie avant de mettre fin à ses jours, doit être rapatrié par ses proches en vue de son inhumation dans son pays d’origine, mais personne ne se serait manifesté à ce jour.

Résidant à At Samo à proximité de Milan, Mustapha Chani, âgé de 32 ans, avait tué sa petite amie Mara Fachetti, 47 ans, en lui assénant des coups de bâton mortels avant de jeter son corps au milieu des champs dans la province de Brescia.

Auparavant, il avait envoyé un message audio à l’attention d’un proche de la victime, où il avait reconnu l’homicide volontaire, sans donner plus de détails sur les mobiles du meurtre. Il lui avait également fait part de sa décision de se suicider.




À lire aussi: