France: 14 ans de prison pour une Marocaine, ex combattante de Daech

Après avoir été inculpée pour terrorisme et enlèvement de mineurs, Jihan Makhzoumi, a été condamnée à 14 ans de prison ferme, vendredi 22 novembre, par la Cour pénale de Paris.




La Marocaine Jihane Makhzoumi, qui était partie en Syrie en 2014 avec son partenaire et quatre jeunes enfants, a été condamnée à 14 ans de prison ferme, rapporte Al Ahdath Al Maghribiya dans son édition du lundi 2 décembre.

Le journal explique que le couple faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international. Et d’ajouter que Makhzoumi a été arrêté en 2016 à l’aéroport de Paris Aéroport de Paris-Orly.

« Elle avait quitté la Syrie pour la Turquie avant de décider de rentrer en France avec ses trois filles nées d’un autre père », indique Al Ahdath.

De son côté, la presse française a fait savoir que l’accusée, inculpée pour terrorisme et enlèvement de mineurs, a été choquée au moment où le juge a dévoilé le verdict. Ses avocats ont déclaré qu’ils allaient certainement faire appel.




1950 terroristes marocains en Syrie

Selon des chiffres livrés par le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), les forces de l’ordre ont pu recenser près de 1950 terroristes marocains en Syrie, dont 1060 partisans de Daech.

260 d’entre eux ont été traduits devant la justice et 742 sont décédés, 657 se trouvent toujours en Syrie et 85 en Iraq. Abdelhak El Khayam, le patron du BCIJ, avait déclaré que les éléments du BCIJ ont recensé près de 280 femmes et 391 enfants.

Rappelons que plus de 100 prisonniers du groupe Etat islamique (EI) se sont échappés en Syrie depuis l’offensive turque contre les Kurdes dans le nord du pays, a indiqué mercredi un haut responsable américain.




À lire aussi: