(Vidéo) Une conférence de Tariq Ramadan perturbée par des Femens

Vendredi 29 novembre, deux Femens ont perturbé une conférence donnée par le conférencier Tariq Ramadan à Saint-Germain-lès-Corbeil. L’événement était intitulé «Face à l’islamophobie et à l’injustice : résister avec foi et intelligence».




Elles ont fait irruption sur scène, les seins nus.

Inna Shevchenko, dirigeante des Femens, a dénoncé sur son compte Twitter, « un titre prétentieux, qui visait à maquiller les crimes de Tariq Ramadan et à soutenir son travail de prosélytisme en faveur de l’Islam politique. Femen s’élève de nouveau contre Tariq Ramadan, agresseur sexuel en série et célèbre islamologue, pour soutenir toutes les femmes qui ont eu le courage de le dénoncer. »

Pour l’ancienne ministre Laurence Rossignol, aujourd’hui sénatrice socialiste, « les Femens, c’est le courage politique et le courage physique ! Respect ! »




Le maire de Saint-Germain-lès-Corbeil, Yann Petel, était opposé à la venue de Tariq Ramadan, il avait même essayé de faire interdire la conférence.

Petit-fils du fondateur des Frères musulmans, Tariq Ramadan est accusé de viol et harcèlement sexuel par plusieurs femmes, ce qui lui vaut d’être mis en examen en France et inculpé en Suisse.

Il est désormais en liberté conditionnelle car le rapport d’enquête de la police montre un nombre important d’incohérences dans le dossier poussant à croire que Ramadan est innocent de ce qu’on l’accuse.








À lire aussi: