Le geste qui peut coûter cher aux musulmans en France

Les forces de l’ordre ont procédé, mercredi 27 novembre, à l’arrestation de deux Tchétchènes qui posaient devant la cathédrale de Strasbourg, l’index levé vers le ciel. Et pour cause, leur posture est qualifiée d’apologie du terrorisme.




Deux Tchétchènes dont un hébergé par une structure d’accueil pour demandeurs d’asile ont été arrêtés par les forces de l’ordre pour avoir pris un selfie devant la cathédrale de Strasbourg, l’index pointé vers le ciel, rapporte le journal régional DNA.

Après leur arrestation, les deux hommes ont été placés en garde-à-vue à l’hôtel de police de Strasbourg pour apologie du terrorisme à cause de leurs « index pointés vers le ciel », précise la même source. Puisqu’il s’agit d’une « posture évoquant un signe d’allégeance à l’État islamique ».

« On est en train de faire des vérifications mais ils ne sont pas clairement connus sur la place alsacienne pour des liens avec la mouvance islamiste », confie une source policière.




À lire aussi: