Des Marocains ont été arnaqués par la « reine de la monnaie numérique »

Des Marocains ont cédé aux charmes de la « reine de la monnaie numérique »…




En cédant aux sirènes des sites illégaux de courtage en ligne, bon nombre de personnes, dont des Marocains, sont tombées dans le piège des faux traders qui promettent la lune.

Selon le Federal Bureau of Investigations (FBI), une ressortissante bulgare a engrangé près de 5 milliards de dollars, avant de disparaître en 2017.

Des centaines de milliers de Marocains continuent de céder à la tentation du bitcoin.

Parmi eux, une centaine ont été victimes d’une fausse trader bulgare, appelée « reine de la monnaie numérique », qui a réussi à amasser une grosse fortune en attirant des investisseurs issus 175 pays à travers le monde.




Selon le FBI, près de 5 milliards de dollars investis dans la cryptomonnaie « OneCoin » se sont évaporés dans des yachts de luxe, des palaces et des grandes soirées, avant que la société ne ferme ses portes en 2017.

Un mandat d’arrêt a été lancé à l’encontre de la Bulgare, Ruja Ignatova, tandis que son frère a été interpellé pour complicité d’escroquerie.

Entre temps, la nouvelle n’a pas empêché certains intermédiaires marocains de chercher plus d’investisseurs.

Alors que l’on recense plus d’une centaine de victimes au Maroc, d’autres faux courtiers ont supprimé leurs comptes et photos avec les responsables de ladite société.




À lire aussi: