Tanger-Med: mise en échec d’une tentative de trafic de plus de 85.000 comprimés psychotropes

Les éléments de la police judiciaire opérant au port de Tanger-Med ont réussi à mettre en échec, mercredi, une tentative de trafic d’une quantité de 85.650 comprimés psychotropes, de type Revotril.




Cette importante quantité de psychotropes a été saisie chez 2 femmes espagnoles de nationalité espagnole qui s’apprêtaient à fouler le sol marocain via le Port de Tanger-Med à bord d’une voiture légère immatriculée en Espagne, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, faisant savoir que les opérations de fouille ont permis la découverte de la drogue dissimulée dans leurs bagages.

Les deux mises en cause, âgées de 25 et 38 ans, ont été placées en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent pour élucider les tenants et aboutissants de cette affaire, d’en déterminer les éventuels liens et ramifications tant au niveau national qu’international et interpeller tous les complices, selon la même source.

Cette opération s’inscrit dans le cadre des efforts inlassables déployés par les services de la DGSN pour démanteler les réseaux criminels s’activant dans le trafic de psychotropes vers le Maroc, y compris les drogues synthétiques, conclut le communiqué.




À lire aussi: