Rico Verhoeven défend Badr Hari suite à des propos anti-marocains sur les réseaux sociaux

Attaqué par des activistes racistes néerlandais sur les réseaux sociaux à quelques jours de son combat, le 21 décembre prochain aux Pays-Bas, Badr Hari a été soutenu par son challenger, Rico Verhoeven.




Les commentaires haineux qui ont enflammé la toile néerlandaise visent le prochain adversaire marocain de Rico Verhoeven.

Ce combat est le deuxième entre les deux kickboxeurs, le premier datant d’il y a trois ans. Rico Verhoeven avait gagné après le forfait de Badr Hari, blessé à l’avant-bras.

Sur les réseaux sociaux, Rico Verhoeven appelle les internautes au calme et regrette le nombre de commentaires haineux visant son adversaire.

À l’en croire, ce match n’est pas une bataille entre les Pays-Bas et le Maroc.




« De mauvaises choses ont été dites et je me dois d’y répondre… Au lieu de nous séparer et de prôner la division, regardons tout ce que nous avons de commun : Badr Hari est lui aussi un sportif de très haut niveau et un père de famille. », écrit le kickboxeur néerlandais.

Poursuivant sa défense, Rico Verhoeven soutient que la haine n’a pas sa place dans l’esprit de compétition. Badr Hari et Rico Verhoeven veulent à tout prix remporter chacun à son niveau le combat.

« Je suis le meilleur et je montrerai, le 21 décembre, que je suis le meilleur’’, lance Rico Verhoeven.




À lire aussi: