Les résultats de l’édition 2018 du Baromètre marocain de la conduite responsable

35% des automobilistes marocains risquent leur vie en utilisant le téléphone portable au volant. C’est ce que révèle le Baromètre marocain de la conduite responsable.




Les résultats de l’édition 2018 du Baromètre marocain de la conduite responsable révèlent que ces conducteurs manipulent leur GPS ou une application de navigation au volant.

Ils indiquent aussi que 18% de ces automobilistes envoient et/ou lisent des SMS ou des e-mails au volant. À en croire les auteurs de l’enquête, ces comportements des usagers multiplient les risques d’accident au volant.

Outre ces risques, l’étude montre également que la vitesse est considérée par les conducteurs marocains comme la principale cause d’accidents mortels sur les routes, devant la conduite sous l’emprise d’alcool ou de stupéfiants (36%).




À ces causes s’ajoutent celles relatives à la limitation de vitesse avec 56% des conducteurs marocains qui dépassent de quelques km/heure la limitation de vitesse.

L’inattention est également pointée du doigt comme l’une des principales causes d’accidents mortels sur les routes, selon 27% des conducteurs marocains interrogés.

Par ailleurs, la sieste lors des pauses est pratiquée par 92% des conducteurs marocains et 46 % d’entre eux changent même de conducteur au cours du trajet, souligne le même document.




À lire aussi: