(Vidéo) Grande manifestation au poste-frontière de Bab Sebta ce mardi 26 novembre

Le poste-frontière de Bab Sebta est toujours fermé, depuis le mois d’octobre…




Les passeurs des marchandises de contrebande de la région, et à leur tête les femmes « mulets », ont organisé une manifestation monstre, ce mardi 26 novembre, pour exprimer leur ras le bol. 

Les passeurs de contrebande à Bab Sebta ont défié l’ordre. Ils étaient nombreux à protester ce mardi matin, pour la réouverture du passage frontalier.

Un grand nombre de contrebandiers marocains dépendent de ce passage, et c’est également le cas pour certains marchands et entreprises espagnols qui commercialisent leurs produits dans la région.

Les manifestants ont mis en place des barricades « humaines » pour barrant la route devant les automobilistes qui voulaient se rendre au préside occupé de Sebta ce mardi comme le montrent plusieurs vidéos en circulation sur les réseaux sociaux.




De son coté, l’Observatoire du nord pour les droits de l’Homme a critiqué ce qu’il a appelé « la pression espagnole pour ouvrir la porte à la contrebande de Sebta ».

L’observatoire a souligné que les commerçants et grossistes espagnoles font pression afin de profiter de la situation et pousser les autorités marocaines à céder.

Au moment où certains médias espagnols avait, en effet, avancé que les autorités marocaines, qui veulent en finir avec ce commerce illégal, bloquent toujours le passage, rien d’officiel n’a circulé du côté du royaume.

Il est à rappeler que le passage frontalier a été fermé en raison des travaux réalisés du côté marocain, après la mort tragique de plusieurs femmes mulets ces derniers mois.









À lire aussi: