L’aéroport Fès-Saïss veut doper ses capacités

Le terminal 1 de l’aéroport Fès-Saïs accueille depuis le 4 novembre les passagers des vols internes. Cette mesure de séparation des flux entre passagers des vols domestiques et vols internationaux vise à répondre aux exigences de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) et à fluidifier le trafic au niveau du terminal 2 dédié aux liaisons internationales.




Cette plateforme sera consacrée désormais au trafic national, afin de respecter les recommandations de cette instance internationale, indique le directeur de l’aéroport, Noureddine Laghni.

A l’en croire, le terminal 1 traitera désormais les vols quotidiens à destination de Casablanca, Marrakech, Agadir et Errachidia. Il est doté d’une capacité de 500 000 passagers, ajoute-t-il. Le même responsable a également fait savoir que l’aéroport Fès-Saïs est sur le point d’être connecté aux douze régions du Royaume. Ainsi, la fréquence des vols Fès-Marrakech passera de 3 à 5 rotations hebdomadaires.




Quant aux vols vers Agadir et Errachidia, ils sont opérés à raison de deux fréquences par semaine. Grâce à ces dessertes, l’aéroport a enregistré quelque 1.244 mouvements nationaux (jusqu’au 4 novembre 2019), en hausse de 22% par rapport à 2018. Ces vols ont transporté 82.244 passagers, soit une augmentation de 34% pour le trafic national, rapporte l’Économiste.

Le trafic des passagers à l’aéroport Fès-Saïss, a par ailleurs connu une hausse de 12,36% du 1er janvier au 4 novembre 2019, comparativement à la même période de l’année dernière. Au total, 1.211.691 voyageurs ont transité par cet aéroport durant les dix premiers mois de l’année en cours, réalisant ainsi une hausse de 10% par rapport à la même période de l’année 2018, précise le même média.




>> A lire aussi: