Vermilion Morocco Exploration décide d’arrêter ses explorations d’hydrocarbures

Le canadien Vermilion Energy a renoncé à ses explorations d’hydrocarbures, sept ans après l’obtention d’un permis d’exploration gazière auprès de l’Office National des Hydrocarbures du Maroc (ONHYM).




Les investissements infructueux sont à l’origine du départ de Vermilion Morocco Exploration.

Avec un chiffre d’affaires de près de 3 milliards de dollars canadiens (22 milliards de dirhams) à la bourse de Toronto et une somme s’élevant à près de 10 millions de dirhams investie dans l’évaluation du potentiel du périmètre qui lui a été concédé, le groupe n’a pu rentabiliser, rapporte challenge.

En cause, le caractère géologique complexe rend toute exploration aléatoire en termes de rentabilité.




Vermilion Energy devient ainsi le 3ème groupe à mettre fin au projet d’exploration d’hydrocarbures au Maroc depuis 2018, après Kosmos Energy et Capricorn Exploration and Development.

Selon le même média, cet opérateur dispose de sites de production et d’exploration répartis sur les trois continents que sont l’Amérique du Nord (Canada et États-Unis), l’Europe (France, Pays-Bas, Allemagne, Irlande, Hongrie et Slovaquie) et l’Australie.




À lire aussi: