Lalla Meryem préside la cérémonie de clôture Congrès National des Droits de l’Enfant

La Princesse Lalla Meryem, Présidente de l’Observatoire National des Droits de l’Enfant (ONDE), a présidé, samedi à Marrakech, la cérémonie de clôture de la 16ème édition du Congrès National des Droits de l’Enfant, qui coïncide avec la célébration du 30ème anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (ONU).




La Princesse Lalla Meryem a suivi, lors de la cérémonie de clôture du C congrès nationale des Droits de l’Enfant, une présentation sur écran du film retraçant les “30 ans de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE): Bilan, défis et perspectives”. Elle a également suivi une présentation sur le Pacte National pour l’enfant (Feuille de route à l’horizon 2030) faite par la Directrice Exécutive de l’Observatoire National des Droits de l’Enfant (ONDE), Mme Lamia Bazir.

S’exprimant à cette occasion, Mme Bazir a souligné que le gouvernement, le parlement, la société civile et le secteur privé marocains s’engagent aujourd’hui dans le cadre d’un Pacte National pour l’enfance à l’horizon 2030, notant que “ce Pacte ne constitue pas seulement une feuille de route mais il enclenche une disruption dans les méthodes de gestion des questions de l’enfance”. Le Pacte National inclut des engagements opérationnels de chaque acteur et promeut de nouveaux outils de gouvernance et de gestion axés sur les résultats, a-t-elle indiqué.




Par la même occasion, il a été procédé à la signature d’un engagement au Pacte National pour l’enfance à l’horizon 2030, par le président de la Chambre des Représentants, M. Habib El Malki, le ministre d’État chargé des droits de l’Homme et des Relations avec le parlement, M. Mustapha Ramid, le ministre de la Justice, M. Mohamed Benabdelkader, le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, M. Saaid Amzazi, le ministre de la Santé, M. Khalid Ait Taleb, le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, M. Noureddine Boutayeb et la ministre de la Solidarité, du Développement social, de l’Égalité et de la Famille, Mme Jamila El Moussali.

Cet engagement a été aussi signé par le secrétaire général du ministère de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’administration, M. Zouhir Chorfi, le procureur général du Roi près la Cour de Cassation, président du Ministère public, M. Mohamed Abdennabaoui, le directeur général de la statistique et de la comptabilité nationale au Haut-Commissariat au Plan, M. Mohammed Bircharef et la Directrice exécutive de l’ONDE, Mme Lamia Bazir.




Par la suite, lecture a été donnée par Meryem Amjoun, lauréate du concours “Défi de la lecture arabe 2018”, du message des enfants parlementaires adressé au secrétaire général de l’ONU, avant qu’il ne soit remis à M. Omar Hilale, Président du conseil exécutif de l’UNICEF, qui a prononcé ensuite l’allocution de clôture de ces célébrations.M. Hilale a affirmé, dans ce cadre, que la vision clairvoyante du Roi Mohammed VI et l’engagement personnel et résolu de la Princesse Lalla Meryem ont fait de la promotion et de la protection des droits de l’enfant une priorité nationale, et ce bien avant l’adoption de la convention des droits de l’enfant.

La cérémonie a été, aussi, marquée par la présentation sur écran du Prix “The United Nations Champion Generation Unlimited” décerné à la Princesse Lalla Meryem. Au terme de cette cérémonie, la Princesse Lalla Meryem s’est dirigée vers la scène extérieure, où Son Altesse Royale a assisté au lancement de la chanson nationale pour l’enfance produite pour cette occasion et interprétée par des artistes marocains de renom.




A son arrivée à Bab Jdid lieu de la cérémonie de clôture du 16ème Congrès national des Droits de l’Enfant, la Princesse Lalla Meryem a passé en revue un détachement des Forces auxiliaires qui rendait les honneurs, avant d’être saluée par le Président de la Chambre des Représentants, M. Lahbib El Malki, le ministre d’État chargé des droits de l’Homme et des Relations avec le parlement, M. Mustapha Ramid, le ministre de la Justice, M. Mohamed Benabdelkader, le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, M. Saaid Amzazi, le ministre de la Santé, M. Khalid Ait Taleb, la ministre de la Solidarité, du Développement social, de l’Égalité et de la Famille, Mme Jamila El Moussali, le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, M. Noureddine Boutayeb, ainsi que par plusieurs autres personnalités.




>> A lire aussi: